Rechercher : Sur le web sur Top Visages
 
     

MIENSAH DESIGN

 
  Un beau coup… de filet  

Miensah Design est la nouvelle maison de couture qui fait des tenues très fashion. Elle se singularise par le filet sur l’habit. C’est une marque qui intéresse jeunes et vieux, femmes et hommes. Découverte.

 
 


21/07/2012 (14h00)

C’est inimaginable et pourtant c’est bien la réalité ! Le filet ou l’éponge qu’on utilise pour se laver ou pour faire la vaisselle est un bel accessoire de mode. Il est désormais présenté comme une matière à part entière sur des vêtements. C’est l’élément distinctif de la maison Miensah Design autour duquel tout se décide. «Le filet symbolise pour moi la pureté, la providence, l’ordre. C’est pourquoi nous l’utilisons pour donner de la clarté à nos créations», explique Evo Miensah, la patronne de Miensah Design.

Celle qui était naguère une inconnue dans le domaine de la mode a été la grande révélation du salon international de la mode africaine (SIMOA) 2012 tenu du 12 au 14 avril dernier à Abidjan.

Sa collection Balnéaire, un ensemble de tenues de maison et de plage, a fait l’unanimité sur son originalité. Logique puisque le filet associé au tapa, tissé, jute ou autre pagne, a emballé toute la salle Christian Lattier du Palais de la Culture de Treichville.En fait, le filet est introduit sur le vêtement suivant un savoir-faire dont Evo Miensah a le secret.

A première vue, des créations signées Miensah Design, on penserait à la dentelle ou à la garniture. Pour réussir son coup, la créatrice collabore avec des designers, des enseignants plasticiens. Ensemble, ils concoctent les modèles et voient comment insérer le filet dans leurs tenues. Pour faire chic et choc, le filet n’est pas placé de façon ostentatoire. On le met raisonnablement de sorte à le rendre le plus discret et soft pour que l’habit soit porté par tout le monde sans vraiment que certains le rechignent. Pour les hommes, ce sont des chemises, des caftans, des shorts ou des pantalons. Quand les femmes, elles se plaisent dans des tuniques.

L’atelier Miensah Design est situé à Cocody Cité des Arts derrière la radio fréquence Vie. Sa responsable est Evo Miensah (Marie Eveline Akissi Cauffy), ingénieur biomédical au CHU de Yopougon. Ses parents travaillaient aux établissements Gonfreville à Bouaké.

Ses contacts avec la création remontent à ses années scolaires, quand elle fréquentait l’école notre Dame des Apôtres, l’établissement où on encourageait les travaux manuels comme le tricotage ou le bricolage. «Après, j’ai fait l’électromécanique au lycée technique de Bouaké. Mais je ne me suis pas démarquée de ma féminité. Car pendant les vacances, je tricotais, découpais des habits que je montais moi-même. En gros, j’ai grandi avec la passion de toujours faire quelque chose de mes doigts», termine Evo Miensah.

 

Par Omar Abdel Kader
kadertani@topvisages.net

 
   
     


Hebdo N° 1028
 
 
 
 
TOP GIRL
On cherche la Go kpata
 
 
 
RETRO 2012
Entre larmes et joies
 
 

Le premier roman d’Ephrem Youpko est en librairie

 
Bar-Resto
Le repère CHEZ FATOU à Lomé
 
 
 
 
Image de la semaine
 
       
 
 
 
 
 
 
 
 
 
CAN 2013
 
CAN 2012
 
MONDIAL 2010
L'Espagne championne du monde
CAN 2010
 
 

 

 

 
Top Visages © Juillet 2009 - Tous droits reservés | Messagerie