mardi, 18 décembre 2018 17:01

ENTREPRENEURIAT : AJECI PRIMÉE À BAMAKO

Written by
Rate this item
(0 votes)

Du 24 au 27 novembre dernier, Bamako était la capitale de l’entrepreneuriat jeunes. La métropole malienne a accueilli plus de 200 jeunes entrepreneurs de 18 pays africains pour la 5ème édition du Salon des Jeunes Entrepreneurs de l’espace UEMOA (SAJE-UEMOA). La rencontre s’est déroulée au Palais de la Culture Amadou Hampâté Bâ de Bamako. Pays invité d’honneur à ce salon, la Côte d’Ivoire, locomotive économique de la zone UEMOA, a fait sensation à ce rendez-vous. L’Association des Jeunes Entrepreneurs de Côte d’Ivoire (AJECI) qui portait les couleurs ivoiriennes est revenue au pays avec de nombreuses récompenses. Ce sont : le Prix du Meilleur ambassadeur pour la promotion de l’entreprenariat dans l’espace UEMOA, le Prix spécial pour l’AJECI et le Prix de la plus forte délégation en termes de représentativité et pour l’animation des salons.

En effet, pendant cet évènement économique, le stand de l’AJECI ne désemplissait pas. Il a même reçu la visite du Premier ministre malien et d’autres hautes personnalités politiques et économiques. « Nous avons prononcé des conférences sur la thématique de comment investir en Côte d’Ivoire. Nous avions la plus forte délégation avec 8 entrepreneurs. Ensemble, nous avions essayé de bien vendre les potentialités économiques de notre pays », a déclaré Jean-Paul Gbaya, le président de l’AJECI. Toutes ces distinctions récoltées à Bamako seront présentées au cours d’une cérémonie officielle aux autorités ivoiriennes. « C’est une première reconnaissance pour notre association et cela nous fait vraiment honneur. Cela nous dit également que nous avons eu raison de créer l’entreprenariat social en nous mettons au service de la communauté. Nous dédions ces prix à tous ces jeunes qui ont perdu espoir », note le président Gbaya.

L’Association des jeunes entrepreneurs de Côte d’Ivoire (AJECI) est une plateforme qui regroupe l’ensemble des jeunes entrepreneurs issus de divers secteurs d’activités. Elle existe depuis cinq ans et ses membres se sont constitués en réseau pour contribuer à résorber le problème de chômage en Côte d’Ivoire. L’idée a gerbé au sortir de la crise post-électorale de 2010. « Nous avons pris notre responsabilité et fait l’état des jeunes et petites entreprises en Côte d’Ivoire. Nous faisons un travail de proximité. Nous sommes complémentaires des chambres de commerce et d’industrie à qui nous demandons l’appui et l’accompagnement. Pour nous, c’est le réseautage et la formation des jeunes entrepreneurs », explique Jean-Paul Gbaya.

L’AJECI est membre de la confédération des jeunes entrepreneurs africains. Ils exposent leurs activités à travers des forums et des assemblées tournantes dont l’objectif est de constituer surtout des rencontres d’échanges. Ils espèrent briser les barrières en mettant en place une communauté de jeunes entrepreneurs du continent. « En projet, nous travaillons pour mettre en place la banque des jeunes entrepreneurs africains. Nous allons instituer un fonds de garantie pour les aider. L’objectif, à moyen terme, est d’atteindre 500 millions de francs CFA et à long terme, c’est le milliard de FCFA. Nous voulons constituer un financement alternatif pour les jeunes entrepreneurs », espère Jean-Paul Gbaya pour l’avenir.    

mardi, 18 décembre 2018 14:41

HUMOUR : MONTREUX FESTIVAL DÉBARQUE À ABIDJAN

Written by
Rate this item
(0 votes)

Une bonne nouvelle qui se profile à l’horizon pour les humoristes africains et particulièrement ivoiriens. Il s’agit du Montreux Comedy Africa dont l’édition de lancement se déroulera du 20 au 22 mars 2019 à Abidjan. L’affiche prévoit une Master Class le 20 mars au Casino Barrière du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, une soirée de jeunes talents le 21 mars à l’institut français et un grand gala francophone le 22 mars, toujours à l’institut français. La valeur ajoutée de ce nouveau show d’humour, c’est qu’il est soutenu par un festival qui existe il y a 30 ans en Suisse. C’est le Montreux Comedy Festival dont la prochaine programmation accueillera les artistes qui se seront démarqués pendant l’étape d’Abidjan. L’autre note intéressante, c’est que le Montreux Comedy Africa recevra des humoristes européens. Ce qui créera une sorte de partage d’expériences. Enfin, selon l’organisation, l’évènement d’Abidjan sera suivi en direct sur You Tube. L’objectif du Montreux Comedy Africa est de décloisonner les humorismes africains et d’ouvrir les frontières.

Pour arriver à la phase active du show, il y a plusieurs étapes à franchir. A partir de janvier prochain, un casting permettra de désigner les jeunes humoristes qui participeront à la soirée jeunes talents. L’organisation se réserve le droit de choisir les artistes qui animeront le grand gala de clôture de Montreux Comedy Africa.

Le Montreux Comedy Festival, anciennement appelé festival du rire de Montreux a été fondé en 1989 par Grégoire Furrer et Alain Macaluso. C’est un festival d'humour qui se déroule chaque année à Montreux dans le canton de Vaud, en Suisse, au début du mois de décembre. Grégoire Furrer est aussi le principal organisateur de la déclinaison africaine de son festival. Il est assisté du Mareshall Zongo qui fait office de directeur artistique.

 

vendredi, 14 décembre 2018 07:29

UN CONCOURS RADIO POUR L’HYGIÈNE ALIMENTAIRE

Written by
Rate this item
(0 votes)

L’Association Christem Organisation a lancé officiellement au Centre d’Affaires GraiSen, à Cocody 7ème tranche, le concours radio ‘’ Compétence’’.  C’est un projet qui mettra en compétition 15 chaînes de radios, toutes tendances confondues. Son principal objectif est «de sensibiliser les populations sur des questions de développement humain (santé, éducation, cadre de vie, environnement...) ». Selon Christelle Amessan, la présidente de cette organisation, «La radio étant un puissant moyen de diffusion de l’information, de cohésion sociale, son influence sur les populations est manifeste et peut se révéler bénéfique pour les communauté ». Le concours est ouvert du 13 novembre 2018 au 31 janvier 2019.

Les radios en compétition ont à produire un mémoire, un reportage et un slogan sur le thème ‘’L’hygiène alimentaire dans les espaces de restauration». Les différentes productions seront soumises à l’appréciation d’un jury composé de cinq experts. Les meilleurs éléments seront récompensés au cours d’une soirée de distinction et de remise de prix.

Association de créations artistiques et culturelles, Christem Organisation a mené plusieurs actions caritatives et de promotion du développement humain.    

vendredi, 14 décembre 2018 07:08

RETHAB : POUR FAIRE REVIVRE LE THEATRE

Written by
Rate this item
(0 votes)

Les rideaux se sont refermés sur la 4ème édition des rencontres théâtrales d’Abidjan (RETHAB) le 7 décembre dernier au CNAC-Café-Théâtre, à Treichville. Dans le but de faire revivre le théâtre, pendant deux semaines, ce festival de théâtre a permis à 9 compagnies de théâtre de sillonner plusieurs espaces : le centre culture d’Abobo, le centre SOS d’Abobo, le CNAC-Café-théâtre et l’orphelinat de Bingerville. Pour la cérémonie de clôture, ce sont les troupes Alisso théâtre, Mindja théâtre et la compagnie Makakarmani qui ont eu la lourde tâche d’égayer le public avec des sketchs.  ’’Le théâtre peut revenir, pourvu qu’on ne baisse pas les bras. Le théâtre n’est pas mort, il s’est juste endormi‘’, dira Elie Kouaho Liazéré, directeur général du Centre National des Arts et de la Culture (CNAC). ‘’Je constate que ceux qui passent par le théâtre réussissent au cinéma. Le théâtre est un art complet. C’est ça l’intérêt du théâtre, il est total. C’est pourquoi, j’encourage tous ces jeunes qui ont choisi le théâtre de continuer parce qu’il y a de la place pour tout le monde’’.

Pour satisfaire les férus du théâtre, la direction du Centre National des Arts et de la Culture (CNAC) promet de mettre tout en œuvre pour reconquérir la population avec d’autres projets afin de faire revivre le théâtre ivoirien.  

Charly Légende    

jeudi, 13 décembre 2018 14:40

FALLY RENCONTRE SES FANS EN PRIVÉ

Written by
Rate this item
(0 votes)

Les mélomanes abidjanais pourront partager un moment convivial avec Fally Ipupa le 27 décembre à la Résidence Well Being Ressort à la Riviéra-M’Badon. C’est la structure Shelby Production qui organise cet évènement ‘’Star Day’’ pendant lequel il y aura une séance de dédicace du dernier album ‘’Contrôle‘’ de la star de la musique congolaise.

Et ce n’est pas tout, il est prévu également un karaoké, un barbecue, une piscine party, un concours de danse… en présence de Fally Ipupa. Nombre de places est limité.    

jeudi, 13 décembre 2018 14:39

GADJI CELI N’ACCOMPAGNERA PAS SA MÈRE À GADOUKOU

Written by
Rate this item
(0 votes)

Décédée le 21 novembre dernier au CHU de Cocody, à l’âge de 88 ans, la mère de Gadji Céli sera conduite dans son village où elle sera inhumée dans les prochains jours. Exilé en France depuis quelques années, Saint Jo ne sera pas présent pour accompagner sa génitrice à sa dernière demeure. ‘’C’est difficile pour moi de ne pas pouvoir assister aux obsèques et à l’inhumation de ma mère. Toutefois, je tiens à remercier les Ivoiriens pour leur soutien. Depuis l’annonce du décès de ma mère, je ne cesse de recevoir des soutiens de tous’’, nous a confié le chanteur joint au téléphone. Il y a quelques jours, la diaspora ivoirienne de France s’est mobilisée lors des funérailles parisiennes de Dame Gadji Gnogho Amélie, organisées le 7 décembre dernier sur les bords de la Seine. Chacun est venu rendre un vibrant hommage à la mère de l’ex-capitaine des Eléphants.

A Abidjan, le programme des obsèques a été établi. Tout commence par une veillée religieuse ce jeudi 13 décembre.

LE PROGRAMME DES OBSQUES DE GADJI GNOGHO AMELIE :

-Veillée religieuse à la paroisse Notre Dame de La Tendresse de la Riviéra-Golf le 13 décembre de 20h à 22h.

-Veillé traditionnelle au stade Boga Doudou de la Riviéra-Golf le 15 décembre de 20h à l’aube.

-Levée du corps à l’Ivosep de Gagnoa suivie du transfert à Gadoukou le 21 décembre

-Messe de requiem à 8h à l’église du village de Gadoukou suivie de l’inhumation à 10h, le 22 décembre.    

mardi, 11 décembre 2018 11:19

TCHÉTCHÉ AIMÉ RETOURNE À L’ECOLE

Written by
Rate this item
(0 votes)

« Qui veut aller loin ménage sa monture «, dit l’adage. L’ancien Eléphant de l’épopée Côte d’Ivoire 84 et consultant à RTI Sports, Tchétché Aimé l’a bien compris et a décidé de retourner à l’école. Pour se former au journalisme qui le passionne énormément.

Depuis la rentrée, il est inscrit en Licence 2, option journalisme, à l’ISTC polytechnique à Cocody. Enseignant d’EPS à la base, ne soyez donc pas surpris de retrouver Tchétché Aimé un jour dans une rédaction ou à la tête d’un magazine sportif.    

mardi, 11 décembre 2018 08:56

BASILE BOLI À ABIDJAN

Written by
Rate this item
(0 votes)

L’ex-défenseur international français d’origine ivoirienne, Basile Boli, est à Abidjan depuis quelques jours. Le vainqueur de la coupe d’Europe des clubs champions avec l’Olympique de Marseille (en 1993), est venu se ressourcer auprès des siens.

L’ancien footballeur envisage également de rendre une visite de réconfort à son ami le ministre d’Etat Hamed Bakayoko, qui a perdu son père récemment. Akwaba, EL Commandante !   

lundi, 10 décembre 2018 13:41

LA MISS MONDE 2018 EST MEXICAINE

Written by
Rate this item
(0 votes)

La finale de Miss Monde 2018 s’est déroulée samedi à Sanya, en Chine. Le jury de la 68e édition de ce concours de beauté a élu la Mexicaine Vanessa Ponce De Leon. Ses dauphines sont la Thaïlandaise Nicolene Limsnukan et la Biélorusse Maria Vasilevitch. Le top 5 de cette année est complété par la Jamaïcaine Kadijah Robinson et l’Ougandaise Quiin Abenakyo (désignée Miss Afrique).

Un concours très serré et quelque peu contesté par le public. Car au vote du public, c’est la Thaïlandaise qui est arrivée en tête suivie de la Mexicaine. Quiin Abenakyo, l’Ougandaise arrivant en troisième position. Mais après les défilés, les réponses aux questions (une question par candidate), c’est la Mexicaine Vanessa De Leon qui a finalement été désignée Miss Monde 2018.

dimanche, 09 décembre 2018 21:11

OUAGA : JAH PRESS DECORE

Written by
Rate this item
(0 votes)

La nation burkinabè vient de manifester une nouvelle fois sa reconnaissance à Jah Press. Homme de médias et animateur culturel important au pays des hommes intègres, Salfo Soré (à l’état civil) a été fait Chevalier dans l'Ordre du Mérite Burkinabè (équivalent au mérite national dans certains pays) le 7 décembre 2018 au Palais présidentiel. C’était au cérémonial des décorations de 820 personnes en marge du 11 décembre, la fête nationale du Burkina Faso. Avant ce nouvel acte de reconnaissance pour service rendu au pays, les efforts de Jah Press dans le show-biz burkinabè avaient déjà été salués plusieurs fois. Le patron de Biz’Arts Production a été tour à tours Chevalier de l’Ordre du Mérite des Arts, des Lettres et de la Communication et Chevalier de l’Ordre du Mérite de la Jeunesse.

Celui que les chanteurs du continent chantent et désignent par le terme générique ‘’Jah Press à Ouaga’’, démarre dans le show-biz en 1990 à Ouagadougou. De l'organisation de son premier jeu d'invisibilité et ses premières matinées dansantes en 1990, en passant par les rôles de directeur de la radio Ouaga FM et Commissaire général des Kundé d’Or, cela fait plus d'un quart de siècle qu'il impose sa présence dans le monde du show-biz burkinabè voire africain. Avec sa nouvelle distinction, Jah Press mérite à juste titre son surnom de "Golden boy du show-biz burkinabè". En plus des reconnaissances à caractère national, le Commissaire général des Kundé d’Or a récolté de nombreux prix dans le privé au Faso et à l’étranger. On peut citer pèle mêle le Prix africain Ernest Adjovi de la promotion culturelle, le Meilleur promoteur de spectacles à Burkina Show-biz Awards, l’Hérault de la culture burkinabè aux Faso Music Awards (FAMA) en 2014, l’Homme du secteur de la musique aux Faso Music Award 2017, la Personnalité culturelle de l’année 2017 « volet spectacle » en 2017 et le Héros de la culture africaine aux «Heroes 2017» au Togo.