Enfin, le Révérend Makosso va rendre hommage à sa femme Tatiana décédée le 28 mars 2020. Après plusieurs mois de conflits, de tractations autour de la dépouille de sa défunte épouse, l’affaire semble avoir trouvé une issue.

A en croire l’information donnée par Makosso ce mercredi sur les réseaux sociaux, tout serait rentré dans l’ordre. Et l’homme a, en effet, déclaré : « Je te rends hommage en ce jour BB. Tes deux familles ont finalement accepté la vérité. Et tout est remis entre mes mains pour ton hommage. J’ai tout pardonné parce que je t’aime », a écrit le Révérend Makosso.

Il y a un peu plus de six mois, les circonstances du décès de Tatiana Kosséré et les problèmes qui en ont suivi avaient fait beaucoup de bruit. On a vu, le 15 avril dernier, un Camille Makosso en larmes sur Facebook qui disait ne pas comprendre « pourquoi le processus de l’autopsie a été bloqué ».

Une enquête et une autopsie étaient pourtant en cours, mais Makosso se plaignait de la tournure des événements. Parce que, selon lui, les choses étaient au point mort concernant l’autopsie.

Quelques mois après, le 9 août, c’était au tour de la famille biologique de Tatiana, par la voix d’Agnès Lorougon, de publier une note dans laquelle elle exposait un réquisitoire contre Makosso. La famille qui plaçait toute sa confiance en la justice, formulait son souhait de voir «toute la lumière se faire autour du décès de Tatiana Kosséré». Car, selon les informations contenues dans cette note, les parents de la défunte suspectaient fortement des violences conjugales qui auraient provoqué la mort de Tatiana.

Aujourd’hui, avec l’annonce que vient de faire le Général Makosso, et le terme «tout est remis entre mes mains pour ton hommage », on peut penser que la paix est revenue entre les deux familles.

R. Jordan et C. Légende

 

Laissez un commentaire