Mettre en lumière les plus belles voix d’Afrique. Voilà l’idée qui a donné naissance de La dernière voix, un projet inédit de série télévisée. Initié par les chaines panafricaine A+ et ivoirienne A+ Ivoire, les labels Universal Music Africa et Universal Music France avec la société de production Plan A du réalisateur Alex Ogou, ce programme sera disponible sur les petits écrans dans moins d’un an.

« L’intrigue de la série se déroule tout au long d’un concours de musique lancé par une maison de disque pour trouver le meilleur jeune talent de l’année. Après avoir reçu des centaines de candidatures, cinq prétendants sont sélectionnés pour entrer en résidence dans un lieu secret appelé ‘’Le Laboratoire’’. Au fil des épisodes de la série, le téléspectateur va suivre les aventures de ces cinq chanteurs entre répétitions, séances de coaching vocal et prestations publiques. A la fin de cette première saison, le meilleur performer sera retenu pour un contrat d’artiste de 5 ans », explique la note d’info du projet.

Entre doutes, formations et moments d’intenses émotions, la série mettra en lumière le long processus de mise sur orbite d’un talent. L’articulation de l’émission se fait autour du parcours de chaque candidat.

Pour donner plus de visibilité à la série, de nombreuses célébrités internationales du monde de la musique telles que Serge Beynaud, Lynnsha et bien d’autres artistes surprises d’Universal y tiendront des rôles de coaches musicaux. La réalisation de La dernière voix est assurée par Alex Ogou qui a déjà dirigé avec succès les séries ‘’Cacao’’ et ‘’Invisibles’’. Sur ce nouveau challenge, le réalisateur et producteur arrive avec sa nouvelle société de production, Plan A. « Au travers des castings de mes précédentes fictions, j’ai constaté que beaucoup de nos acteurs étaient souvent des artistes pluridisciplinaires. Sachant aussi bien chanter, jouer d’instruments, danser… Cette série représente la croisée des chemins de tous ces talents, mais où cette fois-ci la fiction est au service de la réalité…», dit le cinéaste.

La matérialisation du projet a nécessité l’expertise et la participation du label de musique Universal dont les filiales de France et d’Afrique sont en première ligne dans La dernière voix. « Nous nous félicitons de cette première collaboration avec A+. Cela nous ouvre la voie à plein d’autres, comme nous le souhaitons. Développer de nouveaux formats originaux comme celui-ci est également une manière de valoriser la créativité africaine», s’est réjoui Franck Kacou, Directeur Général de Universal Music Africa.

Le diffuseur principal de la future série musicale inédite est évidemment A+ qui s’est tout de suite intéressé au projet. « La télévision est un média puissant qui touche des millions de personnes en simultanée. Il est important pour nous de l’utiliser pour faire la promotion des talents du continent et cette série remplit pleinement cette mission. Nous sommes fiers de porter les voix africaines au-delà des frontières », a déclaré Damiano Malchiodi, Directeur Général d’A+.

Les grandes lignes de la nouvelle série télévisée d’Alex Ogou ont été dévoilées le jeudi 8 avril dernier au Lounge Abidjan.net à Abidjan-Cocody. La série comprendra 52 épisodes de 26 minutes chacun. Elle sera entièrement produite et tournée en Côte d’Ivoire. La diffusion exclusive de La dernière voix se fera à partir de la fin du premier trimestre de 2022 sur les antennes des chaines A+ et A+Ivoire.

O. A. Kader

 

 

Laissez un commentaire