Ce sont ces passionnantes histoires qui commencent par ’’Il était une fois…’’ quand on disait le conte en famille, au clair de lune ou autour d’un feu de bois. Ces soirées nous replongent, par exemple, dans les belles histoires de Leuk-le-Lièvre, comme le célèbre récit de contes de Léopold Sédar Senghor et Abdoulaye Sadji ou ‘’Les Contes du Père Voilà pourquoi’’ de la collection ‘’Les Livres Du Soleil-Ceda’’ qu’on étudiait dans certaines écoles primaires en Afrique francophone. Cette fois-ci, l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) met le conte au cœur d’un programme spécial baptisé ‘’Contes d’un soir’’. C’est un spectacle qui donne toute sa plénitude au conte.

Le lancement du nouveau projet de la Direction ‘’Langue française, Culture et Diversité’’ de l’OIF se fera le vendredi 8 novembre à 19 heures à la salle Kodjo Ebouclé du palais de la culture d’Abidjan-Treichville. 30 conteurs venus de l’espace francophone et de la Côte d’Ivoire donneront un show inédit autour du conte. Outre le palais de la culture, les villages d’Anoumabo à Marcory et Blockauss à Cocody, et Yopougon-SIDECI recevront également des spectacles de contes.

Le projet ‘’Contes d’un soir’’ a été initié pour honorer le brassage des peuples et des cultures. En d’autres termes, il fera « dialoguer toutes les diversités », selon les mots de Mme Youma Fall, Directrice ‘’Langue française, Culture et Diversité’’ à l’OIF qui a offert un petit déjeuner de presse à l’hôtel Tiama d’Abidjan-Plateau le mercredi 6 novembre 2019. Pratiqué par tous les peuples, le conte est une forme d’expression qu’on apprécie en famille, en société, en spectacle… Car il est en quelque sorte la transmission de tous les savoirs. Il permet aussi de développer l’imaginaire. ‘’Contes d’un soir’’ sera désormais un rendez-vous annuel à partir de 2020. Il se déroulera dans tout l’espace francophone tous les 2ès vendredis du mois d’octobre.

O. A. Kader

Laissez un commentaire