Le mardi, troisième jour de l’Abissa, a un caractère particulier pour le peuple Nzema Kotoko. En effet, c’est ce jour où apparaît leur roi en public et prend part à la danse, sous les hourras des femmes. Les Komian ont tout d’abord conjuré et chassé les mauvais esprits avant que le roi ne sorte du palais royal sous escorte des chefs coutumiers des villes et village Nzema Kotoko.
Les Komian et les groupes de danse ont presté devant le roi et ses invités. Les chansonniers du quartier France et du village d’Azuretti étaient dans l’arène pour leurs critiques sociales : un moment très attendu par les Nzema. C’est l’occasion de passer tous les problèmes aux peignent fins.

La fin des passages des chansonniers marque la fin de la sortie du roi. Et ce dernier a fait d’abord un tour d’honneur en dansant (il est resté cette fois assis dans son hamac) avant de prendre congé de son peuple et donner un autre rendez-vous : samedi, pour sa deuxième sortie. Ce mercredi, c’est le tour de la reine-mère d’effectuer sa sortie en compagnie des reines-mères des villes et villages Nzema Kotoko.

Saint Simon

Laissez un commentaire