Le championnat allemand a repris ce samedi en observant le protocole sanitaire. Mais certains joueurs n’ont pas pu empêcher de vieux réflexes. Comme s’embrasser.

Après la période de confinement à cause de la pandémie du coronavirus, la reprise du championnat d’Allemagne de football s’est effectuée ce samedi dans une ambiance très particulière. Dans une Bundesliga où les stades sont habituellement combles avec une l’ambiance exceptionnelle, ce retour au foot s’est fait dans le silence des stades, tous les matches se jouant à huis-clos.

Pour respecter le protocole sanitaire, les équipes sont entrées séparément. Les distanciations sociales ont été respectées entre les membres des staffs techniques, les joueurs remplaçants… Sur la pelouse, le protocole sanitaire a été appliqué. Mais pas toujours, le football étant un jeu de contacts permanents. De plus, les joueurs ont des réflexes qui reviennent toujours.

Comme le geste du défenseur du Hertha Berlin, Dedryck Boyata, qui a oublié la distanciation sociale à un moment donné du match contre Hoffenheim. Sous le coup de l’émotion, il a embrassé son coéquipier Marko Grujic.

Ou encore le geste de Matheus Cunha, l’attaquant du Hertha Berlin, qui a eu la maladresse de sucer son pouce en célébrant son but face à Hoffenheim (0-3), alors que plusieurs de ses coéquipiers venaient de l’enlacer.

Pour le reste, les choses se sont relativement bien passées : les buts étaient célébrés généralement de manière sobre, avec le coude (pour limiter les contacts). Sur le banc, les remplaçants portaient des masques et les joueurs remplacés portaient aussitôt un masque à leur sortie du terrain.

R. Jordan

 

Laissez un commentaire