On lui aura tout dit, conseillé et déconseillé mais Olivier Akoto ne veut rien entendre. Malgré le mot d’ordre du rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) d’aller aux élections législatives en rang serré, le chef de Service Communication et des Relations  publiques au Ministère de la santé et de l’hygiène publique, maintient sa candidature. Vendredi dernier au Club House aux Deux Plateau-Vallons, le commissaire général du FICAD a officialisé sa candidature pour les législatives 2016. Pourra-t-il casser la montagne RHDP dans le fief de Bédié ???

 

Laissez un commentaire