C’est une histoire peu commune dans le football. Lui, Zaydou Youssouf, est footballeur ; il joue milieu de terrain à l’As Saint-Etienne, en France, et porte le numéro 28 sur son maillot. Elle, Nawëal Ouinekh, joue également dans l’équipe féminine de Saint-Etienne, au poste de milieu de terrain et porte également le numéro 28. Youssouf est gaucher, Nawëal aussi. Tous les deux célèbrent les buts de la même façon. Ils se connaissent depuis quelques années à Bordeaux où ils jouaient jusqu’à la saison dernière. Cette coïncidence des ressemblances ne pouvait échapper à ces deux jeunes gens qui y ont vu un signe du destin. En juin dernier, ils se sont mariés.

Au dernier mercato, Youssouf a été recruté par les Verts de Saint-Etienne. Peu de temps après, sa femme a été engagée également par son club. Ce qui leur permet de vivre ensemble tout en faisant leur métier. « On savait que ça allait arriver, dit Nawëal. Avant, on était dans la discrétion totale. On a voulu rester dans l’ombre. Mais la célébrité ne nous plombe pas. On en a parlé et on s’y est préparés. On sait ce qu’on doit montrer et ce qu’on doit garder pour nous ».

D’origine comorienne, Zaydou Youssouf, un des meilleurs récupérateurs de la Ligue 1 française, intéresse le sélectionneur des Comores, Amir Abdou. Reste à convaincre le jeune footballeur qui a déjà été sélectionné dans l’équipe de France des moins de 20 ans. Sans nul doute que, si d’aventure il optait pour la sélection de son pays d’origine, sa femme ferait de même en intégrant l’équipe féminine comorienne.

R. Jordan

Laissez un commentaire