Les ‘’Chinois’’ célèbrent ce mecredi 12 août 2020 à Abidjan, l’An 1 de la disparition de leur idole DJ Arafat. A quelques heures de cet évènement , Badro Escobar, le Président des ‘’Chinois’’, mobilise ses troupes et demande solennement aux artistes couper-décaler, Ariel Sheney, Debordo Leekunfa et Molare de ne pas y mettre les pieds. Selon la volonté de la population de Chine.

C’est la dernière ligne droite. Ce mercredi 12 août 2020, les fanatiques de feu DJ Arafat, appélés communement les ‘’Chinois’’, célèbrent l’An 1 de la disparition de l’ex-boss du couper-décaler. Le comité d’organisation met les bouchées doubles pour réussir l’évènement.

«  Tout est prêt. Nous avons travaillé d’arrache-pied depuis un mois avec Maman Tina pour relever le défi. Tous les Chinois sont mobilisés. Ce sera une célébration éclatée. Avec des temps forts du matin au soir. Dont la messe à l’Eglise Saint Bernard de la Riviéra-Attoban de 11h à 12 h, suivie d’un grand déjeûer au resto-cave de Maman Tina à Angré Nouveau CHU. Toute la Yorogang est invitée. Il y aura une animation DJ », explique Badro Escobar, Président des Chinois de DJ Arafat et membre du comité de pilotage de la commémoration.

Il ajoute que tous les artistes sont conviés aux différents évènements éclatés, sauf Ariel Sheney, Debordo Leekunfa et Molare, qui ne sont pas en odeur de sainteté avec les ‘’Chinois’’.

Badro Escobar (Photo ci-contre) carresse par ailleurs le secret espoir de voir rassembler, à cette occassion, tous les enfants d’Arafat, leurs mamans et les grandes familles Houon et Logbo.

Eric Cossa

Laissez un commentaire