Après le décès subit de Mme Tatiana Makosso le samedi 28 mars, et face aux informations et réactions diverses qui ont fait le buzz sur les réseaux sociaux, suscitant finalement de nombreuses interrogations, la Commission protestante évangélique de Côte d’Ivoire à officiellement saisi les autorités judiciaires compétentes pour qu’une autopsie soit pratiquée sur le corps de la défunte.

Voici l’intégralité de ce communiqué :

COMMUNIQUÉ DE LA COMMISSION PROTESTANTE ÉVANGÉLIQUE DE CÔTE D’IVOIRE

La Commission protestante évangélique et le corps pastoral tiennent à informer que depuis le samedi 28 Mars, date du décès de son épouse, le Général Camille Makosso, bien qu’inconsolable, a décidé de comprendre ce qui a bien pu se passer en informant officiellement sa hiérarchie et le corps pastorale.
Ce jour du lundi 30 Mars 2020, les autorités judiciaires ont été officiellement saisies afin qu’une autopsie et une enquête soit ouverte pour comprendre les causes de ce brusque décès suite à une intervention dite bénigne aux dires des médecins.

Aussi, vu les commentaires, propos ignobles et les accusations gratuites et non fondées de certains individus se présentant comme pasteurs, prophètes, artistes, blogueurs violant le deuil de toute une famille et une corporation, la Commission protestante Évangélique et le Révérend Makosso ont  également saisi le Procureur de la République pour ester en justice des plaintes contre des individus, administrateurs de pages de réseaux sociaux, pour diffamation, injure et calomnies afin que ceux-ci leur répondent devant la justice ivoirienne et Française de leurs actes intolérables en cette période de grande douleur.

Que Dieu soutienne la Famille Makosso et les parents de la défunte KOSSERE EPSE MAKOSSO TATIANA.

Fait à Abidjan le lundi 30 mars 2020.

Laissez un commentaire