DJ Arafat a publié ce samedi matin une photo de sa femme avec cette mention : « Désormais, cœur à prendre ». Comme pour dire que désormais, Carmen Sama est libre. Elle peut donc s’attacher à qui elle veut. Mais que s’est-il passé pour que soit déjà brisée une union devenue officielle il y a seulement cinq mois ? Qu’a fait cette jeune et belle femme ? Mais, apparemment, c’est un effet boumerang auquel on assiste. Le Daïshikan serait victime des dégâts collatéraux de ses propres bombes lancées ça et là ces derniers temps. Ses déclarations, la poitrine bombée, sur ses relations sexuelles avec les femmes des autres ont poussés ces derniers à lui cracher à la face ce qui était caché en lui révélant ainsi les noms des ex amants de son épouse. Il semblerait que le ‘’king’’ de la chine populaire n’a pas supporté cela. Les Chinois n’aiment pas ce type d’affront.

R. J.

Laissez un commentaire