Une semaine après, la moto d’Arafat DJ continue de vrombir. Lancée à plus de 100 à l’heure, elle a franchi les 3 millions de vues. On ne sait pas exactement si c’est une bicylindre, mais cette moto semble nerveuse. Evidemment, la préoccupation majeure du Daishikan n’était probablement pas la précision de ses suspensions, mais bien plus la réactivité et la performance de son nouveau bolide. Et pour l’heure, tout semble bien se passer. Toute la communauté populaire de la chine n’en dort presque pas. Comme des fourmis, ils sont tous au travail depuis plusieurs jours pour faire avancer l’engin. Le chef de la yôrôgang ne cesse de les motiver, comme ce vendredi, sur sa page Facebook, il leur a envoyé ce message d’encouragement : « On continue de booster nos vues, j’ai travaillé pour vous ma china à votre tour de me prouver que nos vues peuvent et doivent dépasser les guenons 👊🏿 Daïshikan n’aime pas perdre et ne perdra jamais avec (Dieu)».

R. J.

 

Laissez un commentaire