Ariel Sheney a donné un show-case le 6 août dernier à l’hôtel Pullman. Dans le cadre d’un concept mensuel intitulé DIGI LIVE instauré pour un public sélect qui aime sa musique.

Pour ce coup d’essai, c’était un coup de maitre. Devant des invités composés de chefs d’entreprises et hommes d’affaires, l’artiste a offert un récital. Dans une ambiance où une grosse logistique technique a été déployée pour la circonstance.

Les artistes Cédric 225, Solaya, SK07, tous du label AS Records d’Ariel Sheney, ont d’abord fait monter le mercure dans la salle avant l’arrivée du Colonel Lôbôfouè. Ensuite, pendant une heure, l’élève de Dj Arafat a fait montre de son talent.

Piano en bandoulière, micro à la main, Ariel Sheney a fait voyager le public avec des chansons de son répertoire : Sommet, Ghetto, Pètè Pètè, Anima, Mon couper-décaler… ainsi que quelques reprises des titres de son maitre Daïshi.

La surprise de la soirée, c’est sa réconciliation avec Tiesco le Sultan. Un moment d’émotions. Tiesco s’est excusé auprès d’Ariel pour tous les propos injurieux, tenus à l’égard de son collègue. Puis, les deux ont fait la paix, en musique.

 Charly Légende

Laissez un commentaire