Koké arrive chez le médecin.

– Docteur, je crois que j’ai un problème. Un de mes testicules est devenu tout bleu !

Le docteur l’examine rapidement et conclut :

– Il va falloir vous opérer.

On doit vous retirer ce testicule rapidement !

– Vous rigolez ?!? Je ne vais sûrement pas vous laisser faire une chose pareille !

– Vous voulez mourir ou quoi ? Ce que vous avez est extrêmement grave. Il n’est pas question de rigolade !

Finalement, Koké se range à l’avis du médecin, et dès le lendemain, l’opération a lieu. Une semaine plus tard, Koké l’opéré est de retour en consultation chez le médecin :

– Docteur, je n’ai pas de chance ! Je crois bien que le testicule qui me reste est en train de virer au bleu comme l’autre.

Une fois encore, le médecin conseille de lui couper les couilles. Bien que Koké soit encore plus réticent, il se laisse convaincre une fois encore. Dès le lendemain, la castration a lieu. Mais une semaine plus tard, il faut bien se résoudre à l’évidence : il y a encore un problème. Chez le docteur, Koké anxieux bredouille :

– Docteur… ça ne va vraiment pas fort. Cette fois, c’est mon sexe qui devient tout bleu…

L’examen du médecin aboutit à une mauvaise nouvelle : il va falloir procéder à l’amputation du pénis.

– Mais enfin docteur, c’est impossible ! Comment vais-je faire pour faire pipi ?

– Oh ! Vous savez, ce n’est pas si grave que ça en a l’air : on vous greffera un tuyau de plastique dans l’urètre, et hop !

Résigné, Koké est émasculé dès le lendemain. Enfin, il pense en avoir définitivement terminé avec les amputations… Sauf que… Une semaine après l’opération, il revient chez le médecin pour se plaindre :

– Docteur, le tuyau de plastique devient bleu !

– Quoi ?

– Je vous dis qu’il bleuit ! Qu’est-ce que ça veut dire docteur ?

Cette fois, l’examen du médecin est un peu plus méticuleux. Et finalement, il aboutit à cette conclusion :

Hum ! J’ai un doute… Il se pourrait que ce soient vos pantalons jeans bleus qui déteignent ?

Laissez un commentaire