Vendredi dernier, au centre Don-Orione de Bonoua, c’était la fête des mères anticipée. Et l’Ong Défendre les femmes et les filles (DFFI) a organisé une cérémonie pour honorer les femmes qui s’occupent des enfants handicapés du centre. Une ambiance des grands jours de fête. En présence du Père Benjamin Goré, DG du centre, du Docteur Solange, Amithier, représentant la ministre de la famille, de la femme et de l’enfant, du parrain d’honneur Hamed Koffi Zarour, président de l’Ong Agir pour la Côte d’Ivoire.

Malgré leur handicap, les enfants du groupe Les Pétales du centre Don-Orione, ont présenté un sketch pour manifester leur joie de vivre aux différents invités. Un autre sketch a été présenté par les mamans du centre, dans lequel elles interpellent la population à ne pas stigmatiser, marginaliser et rejeter ces enfants. Mais plutôt leur manifester de l’amour et les accepter tels qu’ils sont. «La mère mérite plus que toute autre personne notre amour, notre respect, notre attention et surtout notre gratitude. Elle a une fonction majeure dans la vie de la famille et tient indéniablement une place fondamentale dans nos sociétés africaines. C’est ce rôle que, précisément, vous jouez auprès de ces enfants malades dont vous avez la charge à Don-Orione. Je vous voudrais vous remercier de tant d’amour, de dévouement et d’énergie que vous donnez à ces enfants. C’est réconfortant pour toute la société ivoirienne de savoir ce que vous faites ici dans ce centre. Je tiens à vous remercier de la part de ces enfants, qui très certainement vous souhaitent aussi une bonne fête des mères », a dit Hamed Koffi Zarour.

Quant à Mme Diaby Liliane Gaoussou, marraine des femmes du centre depuis 4 ans, elle a exprimé sa joie d’être présente à cette fête avec sa délégation. « C’est avec un grand plaisir que DFFI-ONG se retrouve au centre Don-Orione afin de célébrer la fête des mères. C’est une agréable occasion de vous dire à quel point nous sommes sensibles au travail remarquable que vous accomplissez chaque jour. Nous voudrions vous rendre un vibrant hommage pour votre courage, votre force et pour les innombrables sacrifices que vous consentez au quotidien pour ces enfants pendant leur traitement », affirme Stéphanie Sahiry, porte-parole de DFFI-ONG. Avant de clore la cérémonie, de nombreux présents ont été distribués aux femmes du centre, et le parrain d’honneur de l’évènement Hamed Koffi Zarour et DFFI-ONG ont fait un important don de médicaments.

Charly Légende

Laissez un commentaire