Décédé le jeudi 19 mars à Paris, le même jour où il a été admis à l’hôpital, Aurlus Mabélé devrait être inhumé dans la terre de ces ancêtres, au Congo Brazzaville. Mais du fait des mesures occasionnées par le coronavirus, la dépouille du chanteur ne peut pas être transférée au pays natal pour le moment.

C’est ce qu’a déclaré à la BBC son manager, Jimmy Ouéténou qui a précisé que des discussions étaient en cours avec le gouvernement congolais pour que Aurlus Mabélé soit enterré dans son pays d’origine. Pendant cette période de pandémie et en attendant que soient levées les mesures qui interdisent les voyages, son cercueil sera placé dans un caveau funéraire.

C. S.

Laissez un commentaire