Awilo Longomba (à droite) en compagnie de Papa Wemba, dans une boutique de fringues.

Ce Mardi, Awilo Longomba a eu une tendre pensée pour celui qu’il considérait comme son mentor, Papa Wemba disparu il y a quatre ans (le 24 avril 2016, à Abidjan). Dans un post très sobre, il a publié une photo prise avec le Chef du Village Molokaï à Tokyo, lors d’une tournée d’été au Japon en 1986.

A l’époque de cette image, le jeune Awilo était le batteur de l’orchestre Viva la Musica. 34 ans après, le souvenir lui est revenu. Et il a tenu à le rappeler au monde et à ceux qui ne savent pas qu’il a évolué auprès de Wemba avant de voler de ses propres ailes.

Mais avant, il a transité en 1994 par Nouvelle Génération de la RDC, un groupe monté en compagnie de Fafa Molokaï (Décédé le 4 juin dernier). C’est à partir de 1995 qu’Awilo Longomba s’est lancé avec beaucoup de bonheur dans une carrière de chanteur avec l’album Moto Pambo et l’incandescent Moyen Té.

Depuis, il est devenu le chantre de la techno-soukous, grâce à des succès tels que Coupé Bimbamba (featuring, Jocelyne Béroard), Karolina… Des tubes qui lui ont valu de nombreuses récompenses ici et là : les Kora Awards (1996 et 1997), ou encore les All Africa Music Awards (En novembre dernier, à Lagos) entre autres prix glanés par le propriétaire de tous les dossiers.

C. Simba

Laissez un commentaire