Accueil Les News Bomou Mamadou va dire trois fois merci, voici pourquoi 

Bomou Mamadou va dire trois fois merci, voici pourquoi 

1497
0

Après avoir fait le tour du monde, le maître de la parole, Bomou Mamadou est de retour. Et il est annoncé dans trois spectacles solo en Côte d’Ivoire. Le premier show se déroulera ce 11 décembre 2021 à la salle François Lougah-Ernesto Djédjé du palais de la culture. « Soit dit en passant, j’en profiterai pour rendre un hommage mérité à notre Papa national François Lougah », a lancé le parolier au cours d’une conférence de presse qu’il animée le 3 décembre dernier à sa résidence de Bingerville, près d’Abidjan.

Le 12 février 2022, l’artiste multidimensionnel se produira à Korhogo dans le nord du pays. La conclusion de ses spectacles se fera à Bouaké au centre de la Côte d’Ivoire le jour de la fête de Pâques.

Après 20 ans de carrière professionnelle, Bomou Mamadou veut, en fait, marquer une halte et dire merci à son public. Une manière  de témoigner sa reconnaissance à tous ceux qui ont été là, de près ou de loin, dans cette aventure. Les shows sont ainsi intitulés ‘’Trois fois merci’’. « Bomou Mamadou veut relier le Sud au Nord de la Côte d’Ivoire en passant par le Centre. C’est aussi un message de cohésion, du vivre ensemble et d’union qu’il veut faire passer pour contribuer à sa façon à pacifier le pays. Il s’agit de parler d’amour, de paix et de rassemblement », a expliqué à la presse, le vendredi 3 décembre 2021, Olivier Avoa, représentant de la société Sicaprod, organisatrice de ces évènements et par ailleurs commissaire général des concerts.

Selon le conférencier, la carrière de Bomou est évolutive grâce à trois catégories de personnes. Il s’agit notamment des femmes qui l’ont hissé à un haut niveau. Ensuite, les autorités, qu’elles soient politiques, culturelles, sportives, des mécènes, chacune a contribué à asseoir la carrière de l’ancien pensionnaire du Village Ki-Yi. Et la troisième catégorie à avoir boosté sa trajectoire, c’est  le public ivoirien. Sans ces trois, l’artiste ne serait pas à ce niveau aujourd’hui. D’où cette reconnaissance à toutes ces catégories de personnes.

Dans son cheminement, les choses évoluent autour du chiffre 3. L’artiste allie chant, danse et la parole dont il joue à merveille. Pendant ces trois concerts, il va une fois de plus démontrer son grand talent de chanteur, de danseur et de parolier.
Officier de l’ordre national, Chevalier de la francophonie et meilleur parolier africain au Padem à Kigali, l’artiste compte utiliser ses lauriers pour véhiculer des messages de sensibilisation lors de ces concerts pour les enfants en conflit avec la loi, l’autonomisation de la femme et le travail des gamins dans la cacaoculture.

O. A. Kader

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici