Plus les jours passent, plus Bouaké revêt des couleurs. Surtout quand la capitale du Gbêkê laisse s’exprimer le talent des couturiers, on peut voir des vêtements aux couleurs et modèles épatants, et Bouaké s’habiller dans des tons de plus en plus festifs et éclatants. Comme c’était le cas les 4, 5 et 6 avril derniers. Avec l’événement Bouaké Fashion Show, à la célèbre Place du Carnaval.

Plus de 25 créateurs de la Côte d’Ivoire, de la sous régions et de France se sont retrouvés pour célébrer la création dans plusieurs domaines de l’art et de l’artisanat. « Bouaké Fashion Show est un événement de mode qui réunit tous les artisans africains autour d’un seul thème : »Accès au marché américain avec l’AGOA’’. Il se distingue des autres évènements dans la mesure où il englobe à la fois la promotion de la mode et la formation des artisans sur l’utilisation des technologies de l’information. Le but est de valoriser la culture africaine et la promouvoir en lui offrant une plateforme d’échanges commerciaux. Nous voulons aussi faire de ce rendez-vous une brèche favorable au tourisme en Côte d’Ivoire. Nous souhaitons toucher le maximum de créateurs à savoir les stylistes, artisans, opérateurs économiques…», explique Ousmane Doumbia, l’initiateur du show.

Autour de son projet, de nombreux créateurs ont répondu présent. Ouli Pat, Zhé Création, Ousmane, Théo Style, Aïda, René Camara… de la Côte d’Ivoire ont été rejoints chaque soir du show par Lionnel’s Diallo de la France, Bijou Dieng Diakhaté et Abdoulaye Diagne du Sénégal, Seone Mohase du Burkina, Edgar du Togo…

En plus de cet élan de solidarité des créateurs, les populations de la région du Bouaké, les autorités politiques du pays et la société civile ont aussi apporté leur soutien à la fête. Ainsi Amadou Koné, ministre des Transports, Souleymane Touré, conseiller du Premier Ministre chargé de Jeunesse, Jacques Mangoua, Président du conseil régional du Gbêkê et Dr A. Mousso de la Fondation pour la paix et le développement ont-ils répondu présents à la première édition de Bouaké Fashion Show.

«Pour une première édition, je crois que le bilan a été positif. Pendant trois jours, Bouaké a vécu au rythme du vêtement et de l’accessoire. Avec l’engouement qu’a suscité Bouaké Fashion Show 2019, je peux affirmer qu’il y a un public pour la mode à l’intérieur du pays », a soutenu Ousmane Doumbia.

 

O. Abdel Kader

 

Laissez un commentaire

WhatsApp chat