« Il a été demandé à l’Algérie de se préparer en cas de retrait de la CAN 2021 au Cameroun. Nous espérons qu’elle se fasse là-bas.» Ces propos du ministre algérien de la Jeunesse et des Sports, Raouf Bernaoui, rapportés par la presse locale pourraient faire du bruit. Déjà, ils soulèvent quelques interrogations. La première étant celle-ci: la CAF serait-elle en train de préparer un plan B au cas où le Cameroun ne serait pas prêt une fois de plus ? On est tenté de répondre par l’affirmative en lisant bien dans les propos du ministre Bernaoui lorsqu’il ajoute : « Les autorités publiques ont donné un accord à la Fédération Algérienne de Football pour se présenter au cas où le Cameroun n’y arriverait pas. »

Raouf Bernaoui, ministre algérien de la Jeunesse et des Sports.

Le Cameroun aurait-il montré ces dernières semaines des signes d’une incapacité à être prêt à temps pour l’organisation ? C’est vrai aussi que les stades de Japoma à Douala et Garoua sont presque achevés. Mais les autres chantiers semblent à l’arrêt et d’autres n’ont toujours pas démarré.

Quant à elle, l’Algérie, selon M. Bernaoui, a les moyens d’organiser la prochaine CAN. « Il y a des stades. Nous avons vu en Egypte, ils ont remis à niveau leurs stades en seulement 6 mois », rapporte ‘’Algérie DzFoot’’.

R. J.

Laissez un commentaire