Accueil Les News C’est l’enjaillement à Yaou, les 14 et 15 août !  

C’est l’enjaillement à Yaou, les 14 et 15 août !  

487
0

Imaginez sur un même plateau Roselyne Layo, Obam’s, Zouglou Makers, Esaï L’Original, Lil Jay, John Kiffy, Tina Glamour, Grâce Valérie, Gospel Preachers, Ovié Kan, Les Caméléons de Bonoua… Pendant 2 jours ! Pour un show non-stop, avec un cocktail de styles musicaux et de décibels.

Eh bien, ces chanteurs (et bien d’autres) sont à l’affiche de Yaou 15 août Festival 2022, les 14 et 15 août prochains. Un festival annuel qui fait ses preuves, depuis six ans, dans la ville de Yaou (sud-est de la Côte d’Ivoire), et dont la force motrice reste la cohésion, la paix, la réconciliation locale.

Après un passage à vide en 2020 dû essentiellement au Covid-19, la quatrième édition s’est tenue en 2021. Cette année 2022 marque l’édition 5 de ce rendez-vous festif et culturel, qui plante son décor en plein cœur du pays Abouré, à environ 60 km d’Abidjan.

Lancé sur fond de divisions internes il y a six ans, l’événement réussit aujourd’hui le pari de mobiliser la communauté locale. Les désaccords portaient sur la désignation du roi. Mais depuis 2020, ces dissensions ne sont plus qu’un vieux souvenir, une issue heureuse ayant été trouvée. Et selon Joseph Andjou, Commissaire général de Yaou 15 août Festival, la culture a été pour beaucoup dans la réconciliation des habitants :

«L’idée était de tenter la réunification du village, parce que depuis plusieurs années, il était divisé pour des raisons de chefferie. On a eu l’idée du festival en 2017 et cela a permis au village de se rassembler. C’est une démonstration tellement vraie de l’impact de la musique, de la culture sur nos populations. Elle a été l’un des éléments déclencheurs de cette paix. Et c’est la force de la culture. Elle a démontré qu’on peut réunir un peuple à travers elle.»

Yaou 15 août Festival se tient chaque année, à la faveur de la fête de l’Assomption. «C’est notre « Paquinou »», déclare Joseph Andjou.
Si la programmation se veut éclectique avec des artistes qui se recrutent au plan national, l’événement s’inspire également du principe qui a fait la notoriété du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA). Les chanteurs les plus en vogue sont sélectionnés pour égayer le public.

Et pendant les 48h que dure le festival, les prestations musicales se font non-stop, uniquement en live ! «Les festivaliers viennent d’un peu partout et ce sont les artistes en vogue du moment qui jouent en live», précise Andjou. Le journaliste et présentateur vedette se réjouit de l’engouement suscité au sein de la population par Yaou 15 août Festival, depuis son lancement en 2017. Et la 5è édition ne devrait sans doute pas déroger à la règle.

François Yéo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici