Le chantre Excell est rentré d’une série de spectacles en Europe. Il profite de son bref séjour à Babi pour faire la promotion de son nouveau single coloré de dance hall, funk intitulé ‘’Le bonheur est là’’. Dans cette causerie, le chantre parle de son choix musical. Et fait un grand déballage de son retrait de l’édition 2019 du Prix des Musiques Urbaines et du coupé-décalé (PRIMUD) où il était nominé dans la catégorie ‘’Meilleur chantre’’.

 

. Tu as surpris tout le monde dans ton nouveau single ‘’Le bonheur est là’’ avec du dance hall. Pourquoi ce choix musical ?

– J’ai fait une fusion de techno et de dance hall parce qu’avec Excell, c’est l’innovation à tout moment. Je ne fais pas de la musique pour faire plaisir à des gens, mais à Dieu. Et, ma première vocation en tant que chantre, c’est de gagner des âmes. Les hits les plus écoutés dans le monde sont de la musique techno et dance hall. Donc, si on doit toucher ces personnes et leur parler de Jésus-Christ, on passe par ce genre de musique. Je suis musicien et ma particularité, je veux faire ce que les autres chantres ne font pas. C’est pourquoi, j’ose dans mes différentes productions. Nous ne sommes pas là juste pour vendre des CD, mais pour toucher un grand nombre de personnes afin qu’ils donnent leurs vies au Seigneur Jésus-Christ. Ce nouveau style me va bien. Le clip-vidéo est sortie le 9 juillet et tout le monde kiffe. Vraiment, je suis très content. Je ne cesse de recevoir des témoignages de partout, cela me touche et je bénie Dieu pour cette grâce.

. N’as-tu pas peur de désorienter tes fans ?

– Je ne suis pas bavard. Je ne réponds pas à toutes les provocations, aux injures et tout ce que les gens peuvent dire. Ma grande satisfaction et ma plus grande bénédiction viennent du moment où les gens sont bénis après avoir écouté ma chanson. Quand une personne décide de changer de vie et de suivre la voie de Jésus-Christ parce que ta chanson l’a touchée, c’est l’essentiel. Pour le reste, c’est sûr que les gens parleront. Même Jésus n’a pas fait l’humanité. C’est pourquoi, je m’arme de courage pour faire face à toutes ces épreuves.

. Dis, pourquoi as-tu refusé ta nomination au Primud 2019 ?

– Je salue le grand-frère Molare et toute son équipe qui organisent le Primud. J’ai été nominé dans la catégorie ‘’Meilleur chantre’’, mais je ne cherche pas à être meilleur pour les gens ou par rapport à mes collègues chantres, mais plutôt pour Dieu. Les chantres sont des ambassadeurs du gospel, notre objectif n’est pas de savoir qui est meilleur parmi nous. Et, je ne suis pas content que certains chantres acceptent cela. Certes, c’est leur droit, mais je ne suis pas d’accord avec eux. Ma conviction est de gagner des âmes au Seigneur Jésus-Christ. On ne doit pas passer notre temps à voter afin de savoir qui est le plus fort des chantres. Si on se prête à ce jeu, on sort du cadre de notre mission. Notre cadre est de chanter pour que des gens soient touchés par notre message. C’est pourquoi, je refuse de mobiliser mes fans à voter parce que je n’approuve pas cette compétition entre les chantres. Je ne suis concurrent de personne, je suis concurrent de moi-même. Je veux être fort pour moi-même, je veux être bon pour moi-même et pour le Seigneur Jésus-Christ. Ce genre de compétition n’est pas dans mes objectifs et dans ma vocation. Je veux chanter pour communiquer le bonheur, le réconfort à ceux qui n’en ont pas. Et c’est ça la mission du chantre. Il ne faudrait pas qu’on dévie, ce n’est pas bon. C’est pourquoi je demande aux chantres de faire très attention.

. Est-ce à dire que tu refuserais tous les trophées qui te seront proposés ?

– On peut nous donner des prix honorifiques pour nous encourager dans notre mission. Mais quand il s’agit d’un concours, le contexte change. Nous sommes déjà en concours avec le diable, et nous n’allons pas être en concours avec nous-mêmes. Cela fait un gros problème.

. As-tu demandé ton retrait de la compétition du Primud ?

– C’est déjà fait. J’ai envoyé un mail aux organisateurs pour que je sois retiré de cette compétition. Certes, ils ont reconnu mon talent pour me nominer. Mais je préfère que Dieu m’approuve. Et je ne supporte pas être en compétition avec mes frères en Christ. A la conférence de presse, j’ai dit à mon chargé de communication de ne pas prendre mon kit parce que je n’allais pas participer.

. Que penses-tu des compétitions des groupes musicaux entre les différentes églises ?

– C’est différent, parce que ce n’est pas le même contexte. Ce qui se passe entre les groupes musicaux, c’est pour leur permettre de travailler et de se perfectionner davantage leur talent pour la gloire de notre Seigneur Jésus-Christ. C’est pourquoi, il faut également expliquer les raisons de ces compétitions entre les groupes musicaux. Pour éviter que d’autres soient frustrés parce qu’ils ont perdu.

. Refuserais-tu une nomination aux Grammy Awards ou aux Victoires de la musique ?

– Oui, je vais refuser tant qu’il s’agit des concours. Parce ce que je ne vais jamais accepter qu’on oppose un chantre à un autre à travers un voting. En d’autres circonstances, si dans la catégorie, il n’y a que des profanes, que je suis le seul chrétien, je peux leur démonter qu’avec Dieu, on est toujours fort et premier. Mais pas entre nous chantres chrétiens, ce n’est pas possible. J’insiste là-dessus. On ne doit pas se faire la concurrence, on doit faire la concurrence à ceux qui ne sont pas des nôtres pour les envoyer à Christ. Parce qu’avec Jésus-Christ, ce que nous faisons et mieux et bon.

Charly Légende

 

Laissez un commentaire