L’ancien prodige du football brésilien, Robinho (36 ans), qui avait décidé de terminer sa carrière à Santos, vient d’être contraint de suspendre son contrat avec le club de Sao Paulo. Le joueur, qui est arrivé récemment à Santos, avait signé son contrat il y a quelques jours, le 10 octobre dernier.

Ça ne pouvait pas durer. Dès l’annonce de son retour à Santos, une grosse polémique avait été déclenchée dans la presse par les mouvements féministes. A cause des ennuis judiciaires de l’ancien joueur du Réal Madrid et du Milan AC. Accusé de viol sur une jeune femme de 22 ans, il vient d’être condamné par contumace à neuf ans de prison par un tribunal italien.

C’est une affaire qui remonte à 2013, Robinho évoluait encore au Milan AC. A l’époque, une plainte avait été déposée contre le joueur et cinq de ses amis. Il leur était reproché d’avoir violé une jeune albanaise de 22 ans. Les médias rapportaient alors que le Brésilien et ses amis avaient donné à boire à la jeune femme « au point de la rendre inconsciente et incapable de résister ». Ensuite, ils auraient eu « des rapports sexuels multiples et consécutifs » avec cette dernière.

Vrai ou faux ? Depuis le début de cette affaire, le footballeur a toujours clamé son innocence affirmant qu’il n’a aucunement participé à cette histoire.

C. Simba

Laissez un commentaire