Il est 11 h 45 mn ce samedi 18 mai 2019. Le soleil est au zénith. Le boulevard de l’Eglise Harris à Cocody M’Badon est noir de monde. Sur l’esplanade, habillé dans une superbe tenue traditionnelle Kita de Chef Atchan, coiffé d’une couronne, Danho Guy-Roland, le nouveau Président élu de l’Union des Jeunes de M’Badon (UJM), sacrifie au rituel de l’intronisation. Il se lève et s’assied à trois reprises. Il est soutenu par les notables de la chefferie Dougbô du village, M. Diabaté Kaladji (Président de la cérémonie) et M. Mandodja Mbia Roger (parrain, Maire d’Agnibilikrou).

Dès cet instant, Danho Guy-Roland, 36 ans, marié et père de 3 enfants, entrepreneur-topographe de profession, préside officiellement aux destinées de l’Union des Jeunes de Cocody M’Badon (UJM), qui existe depuis une vingtaine d’année. Il succède à Dabo Eugène et l’intérimaire Katio Landry.

C’est dans une superbe ambiance entretenue par la fanfare de Blokhauss et environ 3000 personnes, que tout ce beau monde se déporte par la suite dans l’enceinte de l’Eglise Harris pour un copieux déjeuner.

Entre deux félicitations des autorités politiques, traditionnelles, administratives et autres invités, le Président Danho Guy-Roland avec à ses côtés son épouse Bénédicte, nous affirme que son mandat de 7 ans est placé sous le leitmotiv « Une jeunesse engagée pour un M’Badon nouveau« .

Avant d’expliquer : « Nous serons davantage une jeunesse consciente, engagée pour le développement, la paix et la réconciliation. Nous poserons des actions concrètes dans le domaine de l’environnement, l’éducation et la santé à M’Badon. Pour faire de notre village, notre cité, un endroit où il fait bon vivre ».

Pour atteindre ses objectifs, le Président Danho Guy-Roland va s’appuyer sur un bureau de 20 personnes, dont 6 jeunes filles. C’est ce noyau, conduit par le SG Jean-Baptiste Beugré, le chargé de la communication Lucien Abissé, accompagné par les doyens et les membres de l’UJM, qui a réussi l’organisation de cette belle journée d’intronisation. Les artistes O’Nel Mala, David Tchaman, Albertine et Djama ont apporté aussi leur note de gaieté à la fête, qui a pris fin tard dans la soirée à l’espace Atchan beach du village. Qui lancera d’ailleurs bientôt « Le Festival Atchan Beach », destiné à vendre la culture atchan sous toutes ses formes. Paroles du Président Danho et du mécène de la cité, Samba Gueye alias l’Eclat d’Afrik.

Eric Cossa

(Photos : Ange Alain et Oxmo)

Laissez un commentaire