Accueil Mode Défigurée, l’ex Miss Guinée, Mariama Diallo porte plainte

Défigurée, l’ex Miss Guinée, Mariama Diallo porte plainte

231
0

Qu’est-il arrivé à Mariama Diallo ? Sur des images rendues public, l’ex-Miss Guinée, Miss Cedeao 2012 et 12ème au concours miss monde en 2013 est méconnaissable. A cause des boutons noirs qui ont couvert entièrement son visage.

Une véritable catastrophe pour cette ex reine de beauté qui, depuis l’irruption de ces boutons, vit une descente aux enfers. Top model très sollicité ces dernières années par de grandes marques dont Calvin Klein, Nike, Mariama a perdu d’importants contrats à cause de la dégradation de son visage. Sa carrière a brutalement pris un coup.

Mais que s’est-il passé pour que de cette belle femme se retrouve ainsi défigurée ? Les problèmes de Mariama Diallo ont commencé il y a trois ans. En janvier 2018, elle déménage aux Etats-Unis, à Manhattan. Là-bas, elle ne trouve pas la gamme française de produits de beauté qu’elle utilise habituellement.

Elle se voit donc obligée de prendre un autre produit à la place. Et c’est sur une marque suisse que se porte son choix : Makari. Mais très vite, elle s’aperçoit que cette dernière gamme provoque une acné sur son visage.

Elle signale cette anomalie à l’entreprise qui lui envoie un produit pour corriger les points noirs constatés. Au lieu de ça, la peau du son visage de miss Diallo se dégrade bien plus encore. En effet, les nouveaux produits ont aggravé la situation qui était déjà préoccupante.

Les jours passent et Mariama ne peut plus sortir de chez elle. Celle qui devenait la nouvelle coqueluche des podiums et des magazines fashion, et qui voyageait régulièrement entre Londres, Toronto et Los Angeles, est obligée de se terrer à la maison.

Commence alors une terrible période de déprime chez la jeune femme, comme elle l’a confié récemment au New York Post, célèbre quotidien américain. « C’était déprimant. Je ne pouvais pas sortir pendant la journée… Je ne voulais pas que quelqu’un me regarde », dit-elle. Un vrai cataclysme pour un top model. « Personne ne voulait m’embaucher avec ce visage ». C’est pourquoi, aujourd’hui, Mariama a porté plainte contre l’entreprise de produits cosmétiques. « Je veux être indemnisée pour mes trois années sans travail », clame-t-elle.

Une réclamation portée par Yoram Nachimovsky, avocat de Mariama Diallo : «Une personne au sommet de sa forme pourrait gagner des millions de dollars. Elle aurait pu gagner beaucoup d’argent ces dernières années ».

C. Simba

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici