Accueil Les News Des jeunes qui disent : « non à la drogue » dans notre pays...

Des jeunes qui disent : « non à la drogue » dans notre pays  

357
0

Ils sont des centaines de jeunes de diverses associations, réunis au sein d’une fédération : Djonon Organisation. Leur objectif, c’est de sensibiliser la jeunesse ivoirienne sur les dangers liés à la consommation de la drogue. L’idée, c’est d’amener les jeunes (garçons et filles) à réussir le pari de se donner un esprit sain dans un corps sain. Une manière, pour eux, d’encourager l’excellence.

Le 18 décembre dernier, ils se sont retrouvés à Yopougon pour une grande manifestation. C’était l’occasion de faire le point de leurs activités. Le président de cette faîtière, Boga Lionel Vianney Kader, a ainsi présenté le bilan des activités. Il a passé en revue les actions menées sur le territoire national. Notamment, les campagnes de sensibilisation, les conférences éducatives avec des institutions ressources dans les régions des Grands Ponts, à Odienné et dans tout le Kabadougou. Ainsi que dans quelques communes d’Abidjan.

Parmi les activités de cette organisation, il y a un festival dénommé ‘‘Yopougon est doux’’, qui réunit chaque année des milliers de jeunes pour dire NON À LA DROGUE.
Cette manifestation qui s’est tenue en décembre dernier a vu la présence des autorités politiques, militaires et religieuses. Il y avait entre autres, Madame le Maire de la commune de Gbéléban (Odienné), Sita Ouattara, l’opérateur économique Fofana Santia Daouda, le Député Doumbia Alassane, le Sénateur du Kabadougou, Diaby Vassiriki, le conseiller municipal Yéo Baba, les Commissaires principaux et divisionnaires, des imams et des chefs coutumiers…

Ce fut pour Djonon Organisation l’occasion de remercier la société Solibra pour son engagement à cette noble cause, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le professeur Adama Diawara, la Croix Bleue et la Direction de la Police des stupéfiants et drogues, le groupe Carré D’Or.

Pour cette année 2022, les grandes lignes du programme des activités ont été annoncées. Parmi celles-ci, des tournées de sensibilisation dans les régions du Kabadougou, l’Indénié-Djuablin et à Yopougon. Tout comme la 2e édition du Festival ‘‘Yopougon est doux’’. Vianney Kader et son équipe espèrent progresser vers leur but qui est de réduire le nombre de consommateurs de drogue tout en soutenant l’excellence, d’où le thème de l’année 2022. « Primons l’excellence dans nos écoles, universités et dans nos quartiers, afin de bannir ce fléau. Ensemble, protégeons nos enfants et nos familles ».

R. J.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici