Le chanteur couper-décaler Ange Didier Houon plus connu sous le nom de DJ Arafat est décédé ce lundi à Abidjan, à la Polyclinique des 2 Plateaux, des suites d’un accident de moto. L’accident, qui s’est produit dans la nuit du dimanche 11 août à Cocody-Angré, 7è Tranche, avait mis la toile en émoi. Les premières informations avaient laissé de l’espoir pour la vie de l’artiste. Mais, malheureusement, il a succombé à ses blessures. Des blessures mortelles dont une fracture du crâne. En dépit des dispositions prises d’urgence pour une prise en charge totale et rapide, et malgré les efforts des médecins pour le réanimer, DJ Arafat a rendu l’âme.

Avec ce décès, c’est le monde du couper-décaler et toute la musique ivoirienne qui est en deuil. Celui qui se faisait appeler ‘’Le Yôrôbô’’, Commandant Zabra, chef de la yôrôgang ou encore chef de la Chine populaire (sa Chine à lui) a ainsi quitté la scène de manière on ne peut plus brutale.

Laissez un commentaire