Elle a éclaboussé de son talent la troisième soirée de l’émission ‘’L’Afrique a un incroyable talent’’. En attendant les prochaines étapes, Top Visages vous présente Julienne Toualy, un talent en pleine éclosion.

«Cette fille, elle est agaçante ! » Voilà ce que disaient il y a quelques années les sœurs de Julienne, elles qui étaient obligées de la subir tous les jours à la maison. Car chaque jour, en effet, elle n’arrêtait pas de chanter. Dans la douche, la chambre à coucher, partout, la voix de Julienne s’élevait inlassablement.

En fait, depuis longtemps, la jeune fille a la musique au cœur. Contaminée génétiquement par sa mère, elle est une enfant de la musique. Mais en ce temps-là, elle ne le savait pas encore. Il a fallu du temps, des fredonnements, des vociférations, des vocalises. Et un jour de l’année 2003, une annonce de la première édition de l’émission télé ‘’Star Karaoké’’ va tout changer. Les sœurs de Julienne, sans hésiter, se rendent à la RTI et cherchent le bureau qui s’occupe de la nouvelle émission. Là, elles inscrivent son nom parmi les candidats. Puis, elles viennent lui annoncer : «Il y a un concours de chant à la télé. Comme tu nous soûles ici à la maison tous les jours, nous t’avons inscrite au concours Star Karaoké. Tu vas aller chanter là-bas.»

Julienne accepte et se présente à la télé devant Claude Tamo et son équipe. Dès sa première prestation, elle dégage un potentiel vocal qui ne laisse personne indifférent. Sans problème, elle se hisse en finale où elle échoue de peu face à Néhémy. Mais Julienne ne se décourage pas. Au contraire, elle venait de prendre conscience qu’elle avait du talent et qu’il lui fallait travailler pour polir et faire briller le trésor que Dieu lui a donné. Elle entre donc à l’INSAAC et à l’Ecole nationale de musique. Elle apprend le solfège pour se doter d’une bonne base musicale. Là-bas, elle améliore ses techniques vocales et apprend à jouer de la guitare. David Tayorault qui l’avait découverte à Star Karaoké la prend sous sa coupe. Julienne travaille avec le groupe Woya reconstitué. Elle rencontre ensuite un autre grand nom de la musique, Freddy Assogba. Puis, on la retrouve dans des cabarets célèbres et d’autres grands réceptifs d’Abidjan. Entre autres, le Tiama, Country Grill (Zone 4), Vista (Palmeraie). C’est d’ailleurs dans ce dernier bar, à la Riviera Palmeraie que Julienne se fera remarquer par une dénicheuse de talents de la chaîne A+. Ce qui lui donnera l’occasion de participer à l’émission ‘’L’Afrique a un incroyable talent’’. C’est ainsi que les téléspectateurs abonnés du bouquet Canal+ ont pu découvrir avec émerveillement la voix émouvante de cette jeune femme. En interprétant avec brio la chanson ‘’Fallin’’’ d’Alicia Keys, Julienne a su déployer son registre vocal et sa remarquable personnalité. Ce qui a obligé le jury a lui faire un standing ovation avec, à l’appui, des compliments bien débridés : «Alors, ça, c’est de l’incroyable talent. Je suis amoureux de toi, moi !… Respect ! Respect !» selon Fally. «Jouer de la guitare, chanter juste, être dans le temps… c’était un bonheur de vous entendre», s’est réjouie Angelique Kidjo. Claudia Tagbo, quant à elle dira : «Moi, je n’ai pas aimé, j’ai

A-DO-RÉ !»

Vivement la prochaine étape !

 

Par M. Jésus

 

 

Laissez un commentaire