A peine arrivée à Ouaga, Sita H. Silué dite Fatou Sticker est tombée malade. Secouée par un début de palu, elle a dû rester alitée dans un hôpital pendant 3 jours. Heureusement, elle en est sortie à temps pour rejoindre mercredi la salle du Ciné Neerwaya et assister à la projection de son film ’L’énergie, défi de survie à Nanagoun’’. Le film de cette actrice et productrice ivoirienne compétit dans la catégorie Documentaire court métrage. Il évoque le problème d’énergie dans un village de la Côte d’Ivoire. Mais le manque d’électricité à Nanagoun, est aussi le cas dans de nombreux villages africains. « Le problème d’énergie est d’actualité et est réel en Afrique. J’ai visité des villages qui n’ont pas d’électricité et c’est quand même triste. J’essaie de venir, à mon humble niveau, au secours de ces populations qui sont dans cette situation précaire. C’est un cri de cœur auprès de nos gouvernants. J’ai tournée dans la discrétion. C’est quand nous avons été sélectionné pour le Fespaco que les gens ont été mis au courant », a expliqué la réalisatrice aux journalistes avant de s’excuser pour aller poursuivre sa convalescence.

O. A. K

Laissez un commentaire