Evénement culturel mettant en scène les performances artistiques, le Festival Culturel et des Arts d’Abobo (FESTICA) se veut aussi un moyen de sensibilisation. C’est pourquoi, pour son édition 2019, il s’est donné pour mission de brandir le panneau ‘’STOP’’ à l’immigration clandestine. C’est ainsi que cette 9ème édition avait pour thème : « Non à l’immigration clandestine ». Démarré le dimanche 29 décembre, il a pris fin le mercredi 31 décembre.

Sur le site du complexe sportif d’Abobo, plusieurs artistes se sont succédés sur la scène : Bailly Spinto, Aklane, Affou Kéïta, Kédjévara, Venom DJ, TNT, Zongo et bien d’autres. Et chacun d’eux y est allé de son message pour faire comprendre aux jeunes que l’espoir, ce n’est pas ailleurs, mais bien ici en Côte d’Ivoire, ce pays aux potentialités extraordinaires.

Le Festica, c’est aussi le concours Miss, l’exposition-vente, le défilé de mode et les show maquis. L’élection Miss a vu le sacre de la belle Abiba Traoré. La Miss Festica a pour dauphine Ornella Kouassi (1ère) et Sita Diaby (2ème dauphine). La fête s’est terminée avec les prestations du Pacific Group, Pipo Lablodêya et un concert live de Jim Kamson. Pour l’édition 2019 du Festica, le Sénégal était le pays invité. Kunta Mader, le Commissaire général du festival peut se réjouir du succès de cette édition.

Photos : Sécrédou

Laissez un commentaire