L’attaquant du Borussia Dortmund, Jadon Sancho a réalisé ce samedi, face à Wolfsburg (2-0) sa 16è passe décisive de la saison. Il a offert, sur un plateau, la balle du deuxième but à Achraf Hakimi. Mais, aussitôt après, il a sauté dans les bras de son partenaire d’attaque pour célébrer le but.

Ce qui est interdit dans le championnat allemand en ces temps de coronavirus. Et cela fait partie des dispositions arrêtées avant la reprise de la Bundesliga. Par conséquent, Sancho risque des sanctions.

En décidant de reprendre le championnat, les dirigeants du football allemands savaient pourtant que la célébration d’un but est un réflexe chez les footballeurs. Comment donc empêcher un joueur de manifester sa joie après un but ? Réprimer (ou contenir) un réflexe cultivé depuis l’enfance, il faudra plusieurs saisons pour que les joueurs s’y habituent.

C. S.

Laissez un commentaire