Ce n’est pas encore le grand succès, mais ça en prend le chemin ! Au cours de son premier défilé personnel organisé le samedi 27 avril dernier à la salle Ivoire Business du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, Franck Gnamien a confirmé qu’il est une belle promesse pour la couture ivoirienne voire africaine. En dévoilant un condensé de sa production annuelle, le créateur a surfé sur son univers varié où les collections s’entremêlent sans se mélanger. La présentation de son travail s’enrobait dans sept collections qui ont emballé rapidement les spectateurs. Les créations du jeune prodige de la mode dégagent du rêve, de l’envie, de l’audace. C’est que Franck Gnamien fait onduler sa ligne entre glamour et sensation.

A cette première sortie officielle, il a même créé la surprise en présentant des tenues avec un brin d’érotisme. Une belle manière pour ce styliste de prouver qu’il peut évoluer dans plusieurs domaines de la création. En fait, depuis quelques temps, Franck Gnamien ne veut plus être catalogué comme un créateur de tenues de mariage. Les amoureux de la mode, qui ont assisté à son défilé, ont été édifiés sur un vaste champ d‘action. Les collections ‘’Orée’’, ‘’Mariage’’, ‘’Printemps d’amour’’ ou ‘’Chic Porn’’ l’ont bien certifié. Franck Gnamien, c’est aussi les thèmes.

 

Ainsi, ses différentes collections sont-elles élégamment réalisées suivant des thématiques qui amènent à la réflexion. Tour à tour, le couturier a rendu hommage à Karl Lagerfield et à la cathédrale Notre Dame de Paris dont une partie a été récemment ravagée par un incendie. Ses vêtements ont aussi raconté des choses plus gaies comme l’amour, le mariage, la passion et l’amitié. Ce n’est pas Fatem Suy, Miss Côte d’Ivoire 2018 et les anciens top models Aïda et Fatim qui diront le contraire. Elles qui ont porté quelques modèles du jeune créateur.

 

Monté autour du projet prometteur et révélateur ‘’Et Niamien Créa…’’, la Maison Niamien Couture a réussi son premier fashion-event. Franck Gnamien, le maître d’œuvre de la soirée a également tendu la perche à trois jeunes pousses. Ce sont notamment Levy Tano, Rocard Yapo et Michel Kouakou dont les créations ne manquaient pas d’attrait.   (Crédit photos : Martindale N.)

 

Laissez un commentaire

WhatsApp chat