C’est fini entre Gervais Yao Kouassi alias Gervinho et Emile Bahi Tapé, le président de son club G27, en D3 ivoirienne. Le footballeur international a réclamé la démission du président de son club. Une décision qu’Emile a trouvée arbitraire. Il aurait donc réclamé un dédommagement pour ses 3 ans et demi passés à la tête du club G27.

Mais à la place d’un dédommagement, c’est une convocation des forces de l’ordre qu’il a reçue. Vendredi, Emile Bahi était en garde-vue à la brigade de gendarmerie de Cocody. Gervinho l’accuse de détournement de la somme de 8 millions de francs cfa destinés au club.

Clovis Tapé, l’un des fils de Bahi trouve tout cela injuste. « Mon père a montré toutes les preuves des dépenses effectuées avec les 8 millions. Mais Gervais ne veut rien savoir, ne veut rien entendre de tout ça. Ça me fait mal parce que notre père s’est saigné pour l’avenir de ce club. Et c’est de cette manière qu’il est traité. C’est très ingrat de la part de Gervais. Quelqu’un qui a détourné 8 millions peut-il habiter dans une vielle maison ? »

Aux dernières nouvelles, Emile Bahi Tapé, qui n’avait pas d’autres choix, a signé sa lettre démission de la présidence du G27.

Charly Légende

Laissez un commentaire