De tous les Michel Gohou que nous avons le bonheur de voir en action, il y en a un qu’on ne peut s’empêcher de rappeler au moment où le comédien nous invite à célébrer ses 30 ans de scène : c’est le Gohou époux (légal et légitime) de Cléclé. C’est à dire le Gohou grand chef de famille. Mais un chef qui donne parfois l’impression d’être un géant au pied d’argile. Un mari qui joue souvent à faire croire qu’il est un superman ; mais qui balbutie, bafouille dès que Cléclé menace.

 

Un jour d’ailleurs, son ami Michel Bohiri a été amené à lui demander : «Dis-moi, Gohou, finalement, qui porte la culotte chez toi ? » Question embarrassante évidemment pour Gohou qui, après avoir dodeliné de la tête finit par dire (tel un soldat qui dépose les armes) : « La culotte ?… Laisse affaire de culotte-là ! » Une façon de reconnaître qu’il y a déjà bien longtemps qu’il n’a plus le contrôle de la culotte. Mais, ne vous trompez pas ! Doukrou sait ce qu’il fait. Et comme il a l’habitude de le rappeler à sa femme, il n’est pas un faiblard. Il menace souvent de « gifffler » Cléclé. Mais si vous croyez qu’il va battre sa femme, vous allez attendre longtemps. Non pas parce qu’il craint que la ‘’princesse de Kpada’’ l’écrase, mais parce qu’il l’aime trop.

 

Oui, Gohou aime trop sa femme, son épouse légale et légitime, la seule qui le connaît mieux que quiconque. Même s’il vit avec elle un amour en accordéon (ça va, ça vient, ça crie une minute après avoir roucoulé), c’est ça même qui rend leur love si particulier. Cléclé ne peut vivre sans lui, et lui ne peut se passer de Cléclé. « Ouiii ! Ô Cléclé… Ça, c’est ma femme ! C’est ma femme ! Eééh, elle me connaît trop ! Elle sait où me toucher pour toucher mon cœur… » s’exclame-t-il souvent quand Clémentine lui fait quelques petites gâteries (Et Dieu seul sait qu’il adore ça). Gohou est définitivement un mari unique, un vrai gars… Un comédien unique. Merci 30 fois !

M. Jésus

 

Laissez un commentaire