Accueil Fashion Grain de Mode : Paola Carelle tout en haut du podium

Grain de Mode : Paola Carelle tout en haut du podium

540
0

Le 22 octobre dernier, à l’École Internationale de Formation Professionnelle (EIFP) Michèle Yakice, ont été désignés les lauréats de la 3e cohorte de ‘’Grain de Mode’’. La victoire est revenue à Paola Carelle Kodjo Yatchou. Cette jeune Camerounaise et sa marque Yakatch ont raflé les suffrages des jurés grâce à sa collection intitulée  »Déconstructivisme ».

«  »Déconstructivisme », c’est un mouvement architectural apparut autours des années 1990 par un ensemble d’architectes qui, fatigués de la manière naturelle de concevoir les bâtiments, ont donc décidé de venir avec une nouvelle manière caractérisée par des formes disproportionné, des surfaces incurvés, brisés, avec une impression comme si les bâtiments tombaient ou bougeaient », explique la lauréate. « Cela me fascine et j’ai donc décidé de sortir des sentiers battus pour en faire ma collection », ajoute-t-elle.

L’idée est de partir des choses qui n’ont pas forcément un sens pour essayer de leur donner un sens. Pour séduire le jury et l’assistance de la 3e édition de ‘’Grain de Mode’’, Paola Carelle a présenté un échantillon de quatre vêtements féminins de sa nouvelle collection. Des tenues qui traduisent la modernité asymétrique et disproportionnée. Leurs formes sont bien décalées pour permettre aux dames qui les portent de se sentir différentes et atypiques.

Mariette Agbassi (à droite), classée 3ème.

Le travail de Paola a été salué par le Prix Jocelyne N’Guessan du meilleur entrepreneur comprenant un ordinateur portable et un ciseau électrique. A ce premier lot, il faut ajouter le Prix Michèle Yakice, une enveloppe de 100.000 FCFA.

La 2e place du classement est occupée par l’Ivoiro-ghanéen Jean Marc Kimou Williams et sa marque Je-Will’s Fashion. Sa collection est constituée de symboles ‘’Adinkra’’ ghanéens. « J’utilise ces symboles pour créer les tissus avec des matériaux extérieurs et concevoir les motifs », dit-il. Le matériel extérieur que le talentueux styliste utilise ressemble à du kita ou du kente ghanéen. En remportant le 2e Prix Jocelyne N’guessan du meilleur entrepreneur, il a obtenu une surjeteuse.

Le podium de ‘’Grain de Mode’’ 2022 est complété par Géraldine Mariette Agbassi, originaire du Bénin, avec sa marque Donan by Gam. « Ma marque est spécialisée dans les tenues de ville et de soirée en prêt-à-porter et sur-mesure pour les amazones des temps modernes », explique Mariette Agbassi. Elle a défilé avec cinq vêtements de sa collection ‘’Chic et minutie’’.

« Ma collection se définit par des tenues élégantes, sans superflus et dont les réalisations nécessitent soin et délicatesse », soutient-elle. Drapé, perlage et strass caractérisent cette collection avec des couleurs harmonieuses telles que le rouge bordeaux, le rose, le champagne et le vieux rose. Classée 3e meilleur entrepreneur, elle a été récompensée par une machine à coudre industrielle.

« Cette année, la 3e promotion a été baptisée ‘’Promotion Jocelyne N’guessan’’. Le choix s’est porté sur la talentueuse Directrice générale de la Société Générale (SG) du Togo. Elle est un symbole d’excellence, de leadership féminin et d’humilité. Elle était la marraine de cette cohorte », dira Michèle Caroline Okéï, Directrice des études à l’Ecole Internationale de Formation Professionnelle Michèle Yakice.

Jean-Marc Kimou (à droite), classé 2ème.

Cette école est un véritable institut de formation avec plusieurs départements. C’est ainsi que le Centre des Métiers Michèle Yakice a été créé en janvier 2020. Il s’agit précisément d’une structure spécialisée dans la formation aux métiers de la mode. En mars 2020, le Centre a franchi un nouveau cap avec le lancement de ‘’Grain de Mode’’. Il est le premier incubateur de mode en Afrique de l’Ouest.

O. A. Kader

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici