Dans le cadre de la solidarité et de l’entraide consécutives à la crise de la pandémie du nouveau coronavirus et ses conséquences néfastes sur les populations, le ministre d’Etat, ministre de la Défense Hamed Bakayoko a apporté son soutien au secteur de la mode. Le réconfort de l’homme politique aux créateurs et mannequins, s’est traduit en acte par les mains du top model et patronne d’agence Fatim Sidimé qui leur a remis des kits sanitaires et alimentaires le jeudi 23 avril 2020, au siège de son agence Sydney Conceptuel à Cocody-Riviera 3.

Composés de vivres et non-vivres, les dons ont été répartis aux différents responsables des regroupements ou d’associations dans le domaine du vêtement. L’ONG Yéhé, l’ONG Ewouka, l’African Fashion Organizaers (AFO), l’Association des fashion weeks africaines (AFWA), l’Association Ronsin, les patrons d’agences de mannequinat, les délégués des top models et le représentant des bloggeurs et influenceurs ont tous reçu des kits.

Après la remise du don du ministre Hamed Bakayoko, les représentants des bénéficiaires ont exprimé leur gratitude au donateur. « Je voudrais dire merci à ma fille Fatim pour le geste. J’en profite également pour lui dire de traduire notre reconnaissance au ministre Hamed Bakayoko », a déclaré Miss Zahui, la fondatrice de l’ONG Yéhé. Diana Ronsin est allée dans le même sens en disant : « Dans ces temps où notre domaine a été durement frappé, il est important de saluer l’acte de Fatim Sidimé. Si le ministre Hamed Bakayoko a pensé à nous, c’est que nous comptons pour lui. Qu’il en soit remercié ».

Sur sa page Facebook, le styliste Souley Design n’est pas resté insensible : « Ces dons de vivres aideront beaucoup d’entre nous à tenir le coup en ces moments difficiles que traversent le monde entier et surtout le secteur de la mode. Je voudrais, en mon nom et au nom de tous les récipiendaires, dire merci à Mme Fatim Sidimé et à M. Hamed Bakayoko, ministre d’Etat, ministre de la Défense pour ces dons. Dieu vous bénisse !», a-t-il écrit.

Intermédiaire entre le donateur et les bénéficiaires, Fatim Sidimé a reconnu la grande fraternité légendaire des Ivoiriens qui se dévoile dans des moments difficiles comme cette période de la pandémie du covid-19. «Le mérite revient au ministre Hamed Bakayoko qui a pensé à notre milieu. Merci à vous tous d’avoir répondu présents à notre invitation. Soyons également reconnaissant à Allah qui nous aidera à nous en sortir face à cette maladie », a-t-elle souhaité.

O. A. Kader

 

Laissez un commentaire