Accueil Les News Héritier Watanabe : Le nouvel héritier de la rumba

Héritier Watanabe : Le nouvel héritier de la rumba

83
0

Il est beau. Un tombeur. Il allie charme et belle voix. Héritier Kabeya Bondongo alias Héritier Watanabe est pour son producteur le nouvel héritier de la rumba congolaise. C’est aussi la nouvelle trouvaille de David Monsoh. Une ‘’pépite’’, selon David Monsoh, qui pousse et qui va bouleverser la musique congolaise.

De passage en Côte d’Ivoire à la mi-décembre  pour faire la promotion du premier album de Héritier Watanabe de 14 titres intitulé : ‘’Carrière d’honneur Retirada’’, le producteur ne tarit pas d’éloges à l’endroit de son poulain. ‘’Il s’appelle Héritier, parce qu’il a hérité de la musique de Papa Wemba, Tabu Ley Rochereau, Franco… Héritier Watanabe a une belle voix semblable à ses devanciers. Mon poulain a commencé à travailler auprès de Werrason depuis l’âge de 10 ans. Dans la formation de Wenge Musica Maison mère, il a occupé les rôles de chef d’orchestre et artiste en second. Il était dans le groupe avec les Ferre Gola, Fally Ipupa. Il avait été recruté au départ par JB Mpiana au moment où c’était le Wenge Musica au grand complet. C’est après la séparation qu’il est parti avec Werrason. En même temps qu’il était avec Werrason, mon artiste continuait ses études. C’était la volonté de ses parents s’il voulait continuer la musique. Il a une expérience musicale énorme’’, raconte-t-il.

Après quinze ans passés au sein de la formation de Werrason Wenge Musica Maison Mère, Héritier Watanabe entame une carrière solo depuis 2014.Selon son producteur tous ses spectacles à Paris et à Kinshasa connaissent un franc succès. Et en 2015, le jeune Héritier est consacré meilleur artiste dans la catégorie révélation de la musique congolaise à la soirée de gala de remise des trophées au Ndule Awards à Kinshasa. Avant la sortie de son premier album le 10 novembre 2016, il publie sur Youtube un single ‘’BM’’ à la mi-août 2016 qui cartonne avec plus d’un million de vues. Fort de ce succès, Héritier produit ‘’Carrière d’honneur Retirada’’ qui fait son petit bonhomme de chemin depuis novembre. ‘’ ‘’Retirada’’ est une expression en espagnole qui veut dire se retirer. Héritier est resté 15 ans dans un groupe. Il fallait qu’il se retire pour voler de ses propres ailes. C’est ce qu’il a fait. J’ai rajouté ‘’Carrière d’honneur’’, parce que c’est une nouvelle carrière, une nouvelle aventure, une nouvelle vie qui commence pour lui’’, explique David Monsoh. 

Comme la plupart des chansons d’artistes congolais, les thèmes de l’album de Héritier Watanabe tournent essentiellement autour de l’amour. Il y a les titres comme ‘’Marlène de rêve’’, ‘’Tout en noir’’, ‘’Give me’’, ‘’Affection’’, J’aime mon mari’’, Brusquement’’, qui donnent du plaisir à écouter. Pour bien faire passer son message, il chante en français, anglais, lingala et portugais. Sur des rythmes rumba, dancehall, RNB, électro, Naïja et Afrotrap. Les Ivoiriens pourront apprécier la voix du poulain de David Monsoh bientôt. ‘’La Côte d’Ivoire le découvrira d’ici le début de l’année 2017 avec deux concerts à l’Ivoire et au Palais de la culture’’, affirme-t-il.                                                                                                                                                       

 

Patrick Bouyé

 

bouyepat@yahoo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici