Accueil Cinéma Hortense Méaka, une autre bougie soufflée avec Altiné

Hortense Méaka, une autre bougie soufflée avec Altiné

5521
0

Elle fête un an de plus ce jeudi 15 décembre. Un anniversaire qu’elle vit toute la journée sur un plateau de tournage. Il s’agit de la série « Altiné« , du réalisateur Francis Wolff. Un film tiré du roman  »Altiné… mon unique péché » d’Anzata Ouattara. L’actrice et chorégraphe Hortense Méaka, une des valeurs sûres du cinéma ivoirien, peut se réjouir de cette autre bougie qu’elle souffle ce jour. Elle peut également être fière de tous ces jours passés sur les scènes d’ici et d’ailleurs.

De ses premiers pas de danseuse aux côtés de la chanteuse camerounaise Julia Young, dans les années 80, à ses performances sur les planches et au cinéma, l’aventure artistique de Méaka continue. Les récompenses aussi.

Il y a quelques mois, elle était invitée à la 11ème édition du festival international du théâtre et des arts plastiques ( FITAP) 2022 à Lomé. Là-bas, au Togo, elle a reçu une distinction : le Prix d’Excellence des Arts et Culture. Et pour bien faire les choses, les Togolais l’ont revêtue également d’une tenue traditionnelle, signe de chefferie dans les coutumes du pays.

Cette distinction honorifique pour sa contribution à la culture africaine a réjoui le cœur de cette femme remarquable. Elle faisait partie ce soir-là des dix-huit acteurs culturels du continent, des Pays-Bas et du Canada, aux qualités éprouvées qui ont été distingués par les organisateurs du FITAP.

Hortense Méaka, qui est la maman de Papouni dans la série « Ma Famille » désormais « Ma Grande Famille » a joué dans plusieurs films dont « Les Jumeaux », « Ma Famille », « Football Love », ainsi que « Faut pas Fâcher ».

M. Jésus

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici