Idris Elba est en Sierra Léone où il est devenu officiellement citoyen de ce pays vendredi après avoir reçu un passeport diplomatique des mains du président Julius Maada Bio.

Mercredi dernier, il a été accueilli dans l’effervescence à Freetown, en Sierra Leone, son pays d’origine. Pour la première fois, Idriss Elba a foulé le sol de cette patrie que son père a quitté il y a plusieurs décennies pour s’établir en Angleterre. Deux jours après, le vendredi, Idriss, qui a effectué le voyage en compagnie de son épouse Sabrina Dhowre, a été reçu par le chef de l’Etat sierra léonais, Julius Maada Bio. Un président qui lui a ouvert les bras à l’image du pays tout entier heureux et fier de le recevoir.

 

Fils unique d’un père ouvrier d’usine automobile et d’une mère d’origine ghanéenne, Idriss s’est vu offrir un passeport diplomatique sierra léonais par le président. S’exprimant dans un mélange d’anglais et de krio, le créole local, l’acteur, réalisateur et DJ britannique a déclaré : « C’est une grande émotion et un grand honneur pour moi que de devenir citoyen du pays de mon père, c’est un grand honneur pour notre famille ».

Idriss a ensuite évoqué le souvenir de son père et son oncle qui ont quitté la Sierra Léone pour Londres dans les années 1960 et 1970. « Ils avaient pour seuls biens deux sacs et leurs prières », révèlera-t-il. Son père est décédé en 2013. Mais son oncle, lui, vit encore et il était bien présent à la cérémonie à laquelle assistaient les ministres sierra léonais. « C’est mon cœur que j’amène en Sierra-Léone, et ce qu’il y a dans mon cœur, c’est de la détermination », a déclaré le nouvel ‘’ambassadeur’’ qui n’a pas caché sa volonté d’aider le pays, l’un des plus pauvres du monde. Il projette de bâtir un complexe touristique éco-responsable sur l’île de Sherbro, aux plages paradisiaques. Un endroit qu’il visitera pendant son séjour. L’acteur assistera à la première d’un film sur les chimpanzés, l’animal national de la Sierra Leone, et visitera plus tard le sanctuaire des chimpanzés de Tacugama. Idriss et Sabrina passeront Noël au pays avant de regagner Londres.

R. Jordan

 

De gauche à droite, Idriss Elba, Fatima (épouse du Chef de l’Etat), le président Julius Maada Bio et Sabrina Dhowre, la femme d’Idriss (en tenue traditionnelle).

Laissez un commentaire