A quelques mois de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire, on assiste à des joutes oratoires incendiaires et des insinuations haineuses qui gênent et créent un climat social délétère. Face à la montée de l’intolérance de part et d’autre, des artistes montent au créneau pour crier leur ras-le-bol. Après avoir chanté plusieurs fois pour la paix, la cohésion sociale et la tolérance, des chanteurs ont décidé de passer à une autre étape pour se faire entendre. Sous l’appellation ‘’Les marcheurs de la paix’’, Paul Madys, Boklay et Famian Jay’Rico Jay’One entendent contribuer significativement, à leur manière, à la prévention des violences électorales et la promotion de la culture de la paix pour des élections apaisées. Pour ce faire, ils prévoient une marche sportive entre Abidjan au sud et Korhogo au nord du pays entre le 7 mars et le 3 avril. Baptisée ‘’700 KM pour la paix’’, la marche des artistes traversera Yamoussoukro, Tiébissou, Djêbonoua, Bouaké, Katiola, Tafiré et Ferkessedougou. A chaque escale, d’autres artistes animeront des échanges sur la paix avec les populations de la localité. « C’est notre contribution à la recherche de la paix. En revêtant le costume d’athlètes, nous voulons faire prendre consciences aux uns et aux autres que nous militons pour des élections civilisées et la promotion d’un développement moral et social de notre pays », dit Paul Madys.

De manière pratique, les marcheurs seront accompagnés par le SAMU et les forces de l’ordre. Leur activité pendant 25 jours se déroulera autour du slogan ‘’Ma voix, mais pas ma vie’’. A l’apothéose à Korhogo, il est prévu un grand show avec de nombreux artistes.

O. A. Kader

Laissez un commentaire