Ismaël Isaac est de retour à Abidjan après un mois passé en France. Le reggaeman a profité de son séjour parisien pour faire un checking de sa tumeur au cerveau. Puis, il a attaqué les séances de travail en studio. En exclusivité pour Top Visages, Ismo parle de son nouvel album, la chanson avec sa fille Khady, ses relations avec son ex-femme Dany et la célébration de ses 32 ans de carrière.

 

. Akwaba Ismaël Isaac !

– Merci beaucoup à Top Visages. Merci à tous mes fans.

. Et ce séjour en France ?

– Mon séjour s’est bien passé en France. Depuis mon accident dans lequel j’ai perdu mon jeune frère Mory le Dioula, Paix à son âme, j’ai beaucoup souffert. Vous savez, j’ai failli y perdre mes côtes. Ce n’était pas facile, mais par la grâce de Dieu et avec les prières de mes fans, je suis en pleine forme. Il n’y a plus d’inquiétude côté santé. A Paris, j’ai fait un contrôle médical de la tumeur au niveau du cerveau. La radiographie a démontré que je vais bien.

. Pendant ton séjour, tu as achevé l’enregistrement de ton nouvel album ?

– C’est à Abidjan, au studio 247 à Yopougon Toit-Rouges, que j’ai fait les prises de voix des choristes, les prises pour certains musiciens tels que le batteur, les cuivres. Et, à Paris, nous avons apporté des corrections et fait une révision générale sur l’ensemble des titres de l’album. Nous avons fait le mixage à Paris, mais le mastering se fera en Angleterre et en Jamaïque.

. Quelle était l’ambiance au studio pendant ces séances ?

– J’étais entouré des requins de studio, des musiciens de renom tels Junior Bass qui jouait avec Tonton David, Timo, l’ingénieur de son qui mixe les albums d’Alpha Blondy et mon arrangeur Wurie Moctar. C’est dans une bonne ambiance que chacun a apporté sa contribution afin qu’on puisse avoir le meilleur album.

. Ta fille Khady t’a rejoint aussi en studio.

– (Il sourit) Vous savez que mes enfants résident en Suède où elles poursuivent leurs études auprès de leur maman. Puisqu’il y avait le projet de featuring avec ma fille, je l’ai fait venir spécialement en France pour 72 heures. Le lendemain de son arrivée, elle a chanté merveilleusement sa partition. Par ailleurs, j’ai invité aussi John Yalley qui a fait un feat avec moi.

. C’est toi qui as demandé à ta fille de chanter avec toi sur cet album ?

– Un jour, dans mon studio à Abidjan, pendant que je préparais les maquettes des chansons, ma fille est venue me voir et m’a suggéré son désir de chanter avec moi. Sur le coup, je lui ai dit que j’allais analyser avant de lui donner ma réponse. Par la suite, j’ai trouvé que c’était une bonne idée de sa part. J’ai donc donné mon accord pour qu’elle fasse ce featuring sur mon album. Et puis, je dois dire que les fans, les internautes me l’ont également beaucoup réclamé.

. Vous avez chanté un thème qui parle de divorce. Qui a choisi le sujet ?

– Mes enfants ont grandi dans une atmosphère de divorce. Et un jour, pendant qu’elle assistait à une séance de studio, ma fille m’a dit ceci : « Papa, je sais que tu ne vas plus te remettre avec maman. Mais notre avenir est entre vos mains. Essayez de vous entendre, de sympathiser afin de nous permettre de vivre dans une bonne atmosphère qui pourra garantir notre avenir ». Cet échange m’a inspiré le titre ‘’Papa ni maman’’ qui parle donc de divorce. Et pendant la séance, j’ai composé la chanson en présence de ma fille, qui l’a aimée.

. N’as-tu pas de crainte que ta fille t’emboite le pas en devenant artiste-chanteuse ?

– Non, pas du tout ! Contrairement à ce que les gens peuvent penser, ma fille n’est pas une passionnée de musique. Certes, elle a une belle voix, mais je ne pense pas. Ce n’est pas sa priorité actuellement. Elle fait ses études. Peut-être que plus tard elle décidera si oui ou non, elle doit se lancer dans une carrière musicale. Mais, pour l’instant, non.

. Est-ce que sa maman Dany, ton ex-femme a écouté la chanson ?

– Oui, elle a écouté la chanson. Parce qu’avant que ma fille ne vienne chanter, j’ai envoyé le texte et la musique à ma fille afin qu’elle puisse répéter. Bien évidemment, elle a fait écouter la chanson à sa mère. Donc, à ce niveau, il n’y a aucun problème.

. Comment va ta relation avec Dany ?

– Il n’y a pas de problème entre Dany et moi. Les enfants ne sont pas responsables de ce qui s’est passé. Elle et moi, on se parle pour l’encadrement et l’avenir de nos enfants. Dany s’est remariée, moi aussi j’ai pris une nouvelle femme. Chacun vit sa nouvelle vie tranquillement.

. Revenons à ton album, il aura bien 14 titres ?

– Je veux même y mettre 18 titres. Mais mon staff a décidé qu’on choisisse 14 chansons. Je peux vous dire que c’est un album engagé. Le titre que j’ai fait avec John Yalley parle d’espoir. On dénonce les jeunes valides qui ne veulent rien faire. Ces grands garçons paresseux qui sont à la maison, qui vivent chez leurs parents. Je leur dis de se lever pour se battre. Parce que, même les handicapés font des petits métiers pour subvenir à leurs besoins. A plus forte raison, eux qui sont valides. Il y a une chanson que j’ai dédiée aux mamans, elles qui donnent la vie. C’est la mère qui supporte son enfant, qu’il soit bon ou mauvais, riche ou pauvre. Il y a aussi la suite de la chanson ‘’Je reste’’ dans laquelle j’interpelle les autorités en leur demandant de créer davantage d’emplois pour la jeunesse afin qu’elle n’aille pas mourir en mer en quête de l’Eldorado. Il y a aussi une chanson pour sensibiliser les conducteurs dans les transports communs à la prudence. Je lance un avertissement aux politiciens. Je leur dis : « faites attention, la population a besoin maintenant de paix et de stabilité ! Le père de la nation, Houphouët-Boigny, a toujours prôné la paix et le dialogue. »

.‘’Yôrô magni, srah kangni’’ (le lieu n’est pas bon, mais la voie est bonne) Pourquoi un titre si évocateur pour cet album ?

– C’est un dilemme dans lequel chacun doit faire son analyse.

. A quand la sortie de ton nouvel album ?

– C’est pour bientôt. Nous sommes en train de régler les derniers détails techniques avant d’annoncer la date de la sortie officielle. C’est un album qui me tient particulièrement à coeur. Parce que c’est la première fois que je gère la production d’un album, de la maquette au mastering. Certes, je participais à la réalisation de mes précédents albums auprès de Georges Kouakou et de Wurie Moctar, mais cette fois, j’ai arrangé la plupart des titres de cette œuvre. J’ai mis mes 32 ans d’expérience musicale dans cet album. Et mes fans verront que je n’ai pas passé toutes ces années dans la musique pour rien. Après mes albums ‘’Liberté’’, ‘’Thiraba’’, ‘’Ya tima’’, ‘’Rahman’’, ‘’ Taxi jump’’, ‘’Treich feeling’’, ‘’Black System’’, ‘’Je Reste’’, je suis au 9ème.

. As-tu rompu avec ton producteur Ouattara Dramane de la structure Canta Production ?

– Retenez que je suis le producteur de mon nouvel album. J’ai tout financé. Et je verrai la suite de ma collaboration avec Canta Production. On n’a pas rompu mon contrat avec lui, mais j’ai eu sa bénédiction pour produire l’album. Quand mon inspiration est présente que le staff de production n’est pas prêt, je préfère produire mes chansons et discuter de la suite avec mon producteur.

. Vas-tu arrêter ta carrière après ce disque comme tu l’avais annoncé avant de sortir l’album ‘’Je reste’’ ?

– On ne sait jamais. Je ne sors pas un album comme ça. J’ai mes fans qui me sont fidèles et qui contribuent à la bonne vente des CD. Et grâce eux, j’ai toujours fait les meilleurs scores. Peu importe la piraterie, quand tu aimes un artiste, tu dois l’encourager en achetant son CD pour ta collection. Donc à chacun son CD.

. On a appris que tu as eu des propositions des maisons de disque en France ?

Oui, il y a Sony France et Warner Music qui sont intéressés par l’album. Je ne cesse de recevoir des appels et des mails de leur part. D’ici peu, je vais annoncer le nom de la maison avec laquelle j’ai signée.

. Est-ce vrai que tu as stoppé tous les spectacles jusqu’à la sortie de l’album ? 

– Je suis concentré sur la sortie de mon nouvel album. C’est ça qui est ma priorité. Mon album ‘’Je reste’’ devrait être suivie d’une tournée qui n’a pas été faite, cela m’a fait beaucoup mal. J’ai été choqué de savoir que le projet n’allait pas être réalisé. Comme je ne veux plus que cela se reproduise, je me suis engagé personnellement dans la sortie de ce nouvel album. Et pour tout le programme qui se fera par la suite. Ceux qui ont grandi avec la musique d’Ismaël Isaac, on fera la célébration de mes 32 ans de carrière et ma tournée dans les villes de la Côte d’Ivoire, dans plusieurs pays de la sous-région, en Europe et aux USA.

Par Charly Légende

4 Comments

  • Posted 12/03/2019 - 07:04 07:04
    par Kalil

    Toujours à la recherche de l’excellence. On t’attends au Canada pour la prochaine tournée.

  • Posted 12/03/2019 - 07:21 07:21
    par gnahore

    y,a foye on attend impatienment l.album qui j.en suis sur fera un carton

  • Posted 12/03/2019 - 10:01 10:01
    par Diom's cheick rash

    Big up à toi kôrrôr que god met sa baraka dans tout ce que tu va entreprendre nous sommes tjr always avec toi

  • Posted 13/03/2019 - 11:01 11:01
    par mohammed

    Courage GanGanBa
    Anbikôh…
    Sira kagni pour la sortie de l’album….
    qu’Allah te bénisse
    Courage et voilà on attend ….fohité

Laissez un commentaire