Accueil Cinéma Kahonam : comment on l’a amputée de sa féminité

Kahonam : comment on l’a amputée de sa féminité

805
0

« Kahonam », un film de sensibilisation, sera projeté en avant-première suivie d’une diffusion grand public en novembre 2022 à Abidjan. Elle sera précédée d’une série d’actions de sensibilisation.

De Katiola à Abidjan, en passant par Fronan, Bouaké et Yamoussoukro, entre découvertes, rêveries et désillusions, Adline Camara, la productrice, relate l’histoire d’une fillette que l’environnement social a condamnée à subir la vie. Mais dont la force de caractère va transcender son horizon. ‘’Kahonam’’, c’est un haro sur l’excision, une ode à la vie, un hymne à la liberté et à la scolarisation de la petite fille.

Ce programme est une initiative d’Adline Camara, une comptable passionnée d’écriture et de cinéma. Son entreprise est soutenue par l’Agence Totem Communication sous le thème: « Quel engagement sociétal contre les violences faites aux femmes ? »

‘’Kohonam’’ est une série de deux longs-métrages, tirée du roman à succès ‘’Une féminité amputée’’ d’Adline Camara. Cette dernière est également la productrice du film. C’est le message décrit dans son livre qu’elle a décliné en images au cinéma. Réalisé par Abubakar Surajudeen, le film sera disponible dans les salles d’Abidjan en novembre prochain. La première partie dure 1h38 et la seconde, 1h42.

« Kahonam est un programme d’éveil de conscience et de sensibilisation sur les violences faites aux femmes et à la jeune fille. L’objectif du programme est d’accroître la sensibilisation du public et la mobilisation sociale pour mieux combattre et prévenir ce fléau de violences faites aux femmes», explique une note de la production du film. Le but de cette œuvre cinématographique est « d’améliorer, à terme, la compréhension du phénomène pour garantir une réponse adaptée ».

Pour réussir le projet, le film est porté par des acteurs bien connus comme Mahoula Kané et Gabriel Zahon dit Magnéto. Il est tourné entre Abidjan, Katiola et Adzopé. Les langues utilisées sont le Français et le Tagbanan (sous-titré en Français).

SYNOPSIS
Kahonam, c’est l’histoire singulière d’une fillette qui, très tôt, découvre la vie sous sa facette pas très orthodoxe, dans une société foncièrement attachée à des traditions contestables. Orpheline de père et de mère dès le bas-âge, son histoire prend sa source dans un village de Fronan, dans le nord ivoirien. Là-bas, dans le septentrion, la scolarisation de la jeune fille n’est pas à l’ordre du jour. Par contre, l’excision a pignon sur rue et les viols sont réglés à l’amiable. La pauvre passera par toutes ces épreuves qui, finalement, vont lui forger une foi inébranlable en son avenir. Car, blessée dans sa chair et dans son amour-propre, n’ayant plus foi en sa famille, Kahonam décide de prendre sa vie en main.

O. A. Kader

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici