Devenir avocate ! Kim Kardashian affirme que cette idée lui est venue grâce à Alice Marie Johnson, une femme pour qui elle s’est battue afin qu’elle sorte de prison. Aujourd’hui, la star de téléréalité est en train de suivre des cours de Droits pour devenir la star du barreau californien (?). Qui l’eut cru ?

Parfois, il suffit d’une étincelle pour allumer une passion, une idée qui sommeillait en vous. Dans le cas de Kim Kardashian, il a fallu l’histoire de Mme Johnson pour réveiller en elle une vocation et suivre les traces de son père qui était un avocat. Mais comment tout cela est-il arrivé ?

Alice Marie Johnson a été arrêtée en 1993 pour trafic de drogue. Cette femme, après son divorce, s’était retrouvée seule à élever ses cinq enfants. Un malheur n’arrivant pas seul, elle perd son travail. Puis, son plus jeune fils meurt dans un accident. Sans moyen, et ne sachant comment s’en sortir, elle entre un jour dans un réseau de trafic de stupéfiants. « J’ai pris de très mauvaises décisions par désespoir. J’ai fait la plus grosse erreur de ma vie, je me suis liée avec des gens qui vendaient de la drogue», dira-t-elle plus tard.

En 1997, à l’issue du procès, elle est condamnée à la prison à perpétuité. Perpétuité ! Décision sévère pour une personne qui n’avait jamais été inculpée auparavant. Faisant contre mauvaise fortune bon cœur, Marie Johnson se montre une détenue modèle. Elle s’implique à fond dans la vie de la prison, travaille à l’hospice. Son comportement exemplaire parvient aux oreilles des associations de défense des droits humains. C’est le cas de Clemency For All Non-Violent Drug Offenders (Clémence pour tous les délinquants toxicomanes non violents).

L’association prend en main son dossier (qui remplissait tous les critères) et se bat pendant des années pour obtenir la grâce présidentielle. Ils envoient le dossier à Barack Obama. Mais à trois reprises, la demande est refusée. Touchée par cette histoire, Kim Kardashian décide de voler au secours de Mme Johnson, en 2018. Elle demande et obtient une rencontre avec le président Donald Trump. Au cours de son entretien (le 30 mai dernier) avec le locataire de la Maison Blanche, la star lui soumet le cas de Alice Marie Johnson. Trump, sensible à la situation de cette femme qui a passé 22 ans derrière les barreaux, prend la décision de lui accorder la grâce présidentielle. Et, à 63 ans, elle sort de prison en juin 2018.

C’est donc cette bataille qu’elle a menée pour Mme Johnson qui a réveillé chez Kim Kardashian le besoin d’aider, de défendre les autres, en tant qu’avocate.Elle n’a pas de diplôme universitaire, mais certains Etats américains, dont la Californie, permettent d’étudier le droit au sein d’un cabinet d’avocats puis de passer le concours, après quatre années. Et c’est ce qu’elle a commencé à faire.

R. Jordan

Laissez un commentaire