Dans la lignée des Julie Mabéa, O’nel Mala, qui ont réussi à combiner chansons traditionnelles et musique moderne pour en faire des tubes, il y a Kouekadoh. C’est une jeune chanteuse qui explore de façon magnifique les rythmes du terroir Dan, de l’ouest montagneux de la Côte d’Ivoire. Il y a quelques jours, à la présentation de son premier essai musical de six titres, Kouekadoh a surpris plus d’un avec sa merveilleuse voix. « Elle se sert de sa voix moderne pour chanter les choses traditionnelles », a reconnu le chanteur et arrangeur David Tayorault. L’album s’intitule ‘’Kwayomou’’, c’est-à-dire ‘’félicitation’’, en langue Dan. En parcourant les six chansons qui le composent, on y découvre tout le charme des capacités vocales de son auteure. Qui exploite très bien des thèmes comme l’amour, la famille, la vie…

Kouekadoh, qui se traduit par ‘’les années ne se ressemblent pas’’, fait un savant cocktail d’afrotrap, de zouk, de gospel, de jazz assaisonnés aux rythmes du terroir. Son album est un bijou sonore qui valorise les sonorités de réjouissances en pays Yacouba. Pour coller à sa terre natale, elle a tourné les images de la vidéo de ‘’Kwayomou’’, chanson promo de son disque, sur les hauteurs verdoyantes et les cascades de Man. Le beau clip est signé J.Pheel. L’album entier a été réalisé par Hermann Hache.

Titulaire d’un BTS en Assistanat de Direction, obtenu en 2012, Sandrine Kouekado Oulé s’intéresse à la musique dès l’âge de 12 ans. Depuis 1998, elle s’investit dans la musique en alternance avec l’école. Elle intègre ainsi un groupe de rap en 1998, forme un duo avec une amie du quartier entre 2002 et 2005, rejoint le groupe Génération Puissance 3 en 2014, collabore avec les formations Zamounda et Famien Groove… Sur le terrain de la pratique, elle fait les chœurs pour Diane Solo à un ses show-case au Pam’s à Abidjan-2 Plateaux, tourne avec Famien Groove dans des spectacles privés et dans les espaces publics, chante au défilé du ‘’Rêve à la réalité’’ du styliste Reda Fawaz. Entre 2015 et 2017, Kouekadoh chante en live dans les grands réceptifs hôteliers et restaurants comme le Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, Radisson Blu, Golf Hôtel, Merlin Bleu, Hôtel Wafou, Havanna Café, Hit-Parade, Salsa… Entre son boulot d’assistante de direction et la pratique musicale, elle peaufine son premier opus dénommé ‘’Kwayomou’’.

O. A. Kader

Laissez un commentaire