Pour le 20è anniversaire des Kundé d’Or, la prestigieuse cérémonie de distinction des artistes au Burkina Faso, le commissariat général veut frapper un grand coup. Lundi 27 janvier, à l’Ambassade du Burkina Faso à Paris, Salfo Soré dit Jah Press, le Commissaire général des Kundé, a donné la date du prochain numéro : Ce sera le vendredi 29 mai 2020 à Ouagadougou.

Habituellement, le dîner gala des Kundé se tient le dernier vendredi du mois d’avril. Mais cette fois-ci, l’organisation a décalé d’un mois son évènement pour bien le peaufiner. « C’est la 20ème édition et on n’a pas droit à l’erreur. Il faut prendre toutes les précautions pour offrir un télé-spectacle féerique aux spectateurs et téléspectateurs », a expliqué Jah Press. Il a fait l’historique de l’évènement qui célèbre depuis bientôt 20 ans les artistes burkinabè, africains et caribéens. Il a annoncé des activités inédites pendant la soirée de gala et au cours du concert after Kundé. Jah Press a aussi promis une véritable fête de la musique avant de présenter un récapitulatif des 19 éditions passées dans une belle vidéo.

Hôte du jour, SEM Alain Francis Gustave Ilboudo, Ambassadeur du Burkina en France, a salué « la qualité et la longévité qui confortent la notoriété de l’évènement qui met en lumière les artistes qui font la fierté du Burkina Faso ». Le diplomate burkinabè a d’ailleurs clos son propos en souhaitant par anticipation un « Joyeux anniversaire » aux Kundé. Présentée par le duo Adama Sana-Désirée Judith, c’est par une minute de silence en hommage aux Forces de défense et de sécurité (FDS) tombés sur le champ de bataille que la cérémonie a débuté.
Après la capitale française et devant le gotha du show-biz parisien, il est prévu une 2è conférence de presse le 9 février prochain à Ouagadougou. Le choix du 9 février n’est pas fortuit. La toute première édition de cette cérémonie s’était tenue le 9 février 2001 au Ciné Neerwaya. Abidjan accueillera la 3è conférence de presse des 20 ans des Kundé pendant le Masa 2020 (7 au 14 mars).

O. A. Kader

Laissez un commentaire