La fondation  humanitaire Chœur d’ange s’engage désormais à venir en aide aux enfants en situations difficiles, notamment des enfants jumeaux. Dont certaines mères, s’adonnent à la mendicité dans les rues, sacrifiant ainsi l’avenir de ces petits. Fanta Vallé, présidente de la fondation et jumelle de son état, a pris son bâton de pèlerin pour combattre ce fléau.

Pour ce faire, elle a au cours d’une rencontre le mercredi dernier, au siège de sa fondation, lancé un appel aux bonnes volontés afin de venir en aide à cette frange d’enfants vulnérables. «Nous avons recensé plus de 204 enfants dans cette situation par la simple faute de certaines mamans. Ces enfants, leur place est à l’école et non dans la rue. Etre mère de jumeaux n’est pas une fatalité», s’insurge-t-elle. Avant d’inviter leurs mamans à plus de responsabilités.

Laissez un commentaire