La Fondation Didier Drogba vient de soulager les coiffeurs et esthéticiennes du Comité National pour la Promotion des Activités des Professions d’Esthétique de Côte d’Ivoire (CONAPAPECI).

La présidente Victoire Biégny a reçu un important don de vivre et non-vivre des mains de Mme Mariam Bréka, la directrice de la fondation au siège de la Fondation de l’international footballeur, le 18 juin.

Et, le 19 juin, au cours d’une cérémonie officielle à l’Institut Viky B à la Riviera-Palmeraie, ces dons composés de kits alimentaires et sanitaires ont été distribués aux différents présidents d’associations et de syndicats de coiffure d’esthétique du grand Abidjan.

En présence des responsables de la Chambre Nationale des Métiers de Côte d’Ivoire, les bénéficiaires étaient au nombre d’une cinquantaine.

Tout s’est passé en respectant les mesures barrières contre la Covid 19. Chacun des responsables d’associations et de syndicats de coiffure d’esthétique est reparti avec un kit qui comprend un sac de riz de 25 kg, un bidon d’huile, un paquet de sucre, du gel hydroalcoolique et du savon.

« Merci à Didier Drogba et à toute la direction de sa fondation qui ont réagi spontanément à notre demande d’aide. C’est avec beaucoup d’enthousiasme que je fais cette remise de don. Parce que les coiffeurs et esthéticiennes sont en détresse depuis l’avènement de la pandémie du coronavirus. Et, voilà, une âme généreuse est venue à notre secours. Qu’il sache que tous les coiffeurs et esthéticiennes du Conapapeci lui témoignent notre gratitude » a dit Victoire Biégny.

Avant d’ajouter : « Parmi nous, plusieurs ont fermé leur salon, certains salons ont été déguerpis. Nous souffrons de la situation de la Covid 19 ».

La présidente Victoire Biégny du Conapapeci continue de solliciter le soutien des personnes de bonne volonté, des institutions humanitaires et même au niveau du gouvernement, afin de venir en aide aux coiffeurs et esthéticiennes les plus vulnérables.

Charly Légende

 

Laissez un commentaire