L’Association ivoirienne des pédagogues pour le développement (Aiped) a désormais une nouvelle présidente. Il s’agit de Michèle Koffi qui a été élue le 18 septembre au cours d’une assemblée générale élective. L’Aiped est en fait une faitière constituée d’enseignants du secondaire qui souhaitent perpétuer la solidarité dans l’exercice de leur métier. Dans son fonctionnement, l’Aiped s’est assigné des objectifs communs à savoir l’accompagnement social et professionnel des enseignants, la valorisation de la fonction enseignante, le développement et l’intégration des jeunes apprenants dans la société. Par ailleurs, les membres contribuent au renforcement du vivre ensemble et promeuvent la coexistence pacifique à travers des réalités humanitaires. « Je suis reconnaissante vis-à-vis de mes camarades qui ont placé leur confiance en moi, je m’engage à contribuer au rayonnement de cette association. Ensemble, nous ferons face aux défis qui se présenteront devant nous », a fait savoir la présidente nouvellement élue. Plusieurs initiatives dans le secteur éducation, formation et social sont déjà sur la table des dirigeants. A côté de sa fonction d’enseignante, Michèle Koffi est aussi journaliste.

O. A. Kader

Laissez un commentaire