Accueil Les News La réaction de Neymar après la victoire de l’Argentine en Copa America

La réaction de Neymar après la victoire de l’Argentine en Copa America

314
0

Dans la nuit de samedi à dimanche, l’Argentine a remporté la Copa America 2021 en battant le Brésil de Neymar (1-0), grâce à un but, un magnifique lob d’Angel Di Maria. Si les Argentins laissaient éclater leur joie devant les médias, l’attaquant brésilien s’était muré dans le silence. Ce dimanche, Neymar a enfin réagi via son compte social pour adresser un message d’hommage à Lionel Messi.

Il a écrit notamment : «Perdre me fait mal, me fend le cœur… C’est une chose avec laquelle je n’ai pas encore appris à vivre. Hier, quand j’ai perdu, je suis allé faire un câlin au plus grand et au meilleur de l’histoire que j’ai vu jouer : mon ami et frère Messi. J’étais triste et je lui ai dit : « putain tu m’as battu ». Je suis trop triste d’avoir perdu. Mais ce type est incroyable ! J’ai un grand respect pour ce qu’il a fait pour le football et surtout pour moi. JE DÉTESTE LA DÉFAITE !!!! Mais profite de ton titre, le football t’attendait pour ce moment ! FÉLICITATIONS HERMANO ! »

Pour Lionel Messi, qui n’avait rien gagné avec la sélection argentine depuis presque seize ans, c’est désormais chose faite. Ce qui explique sa grande joie au coup de sifflet final. «C’est fou, le bonheur que je ressens est inexplicable, a-t-il déclaré. J’ai parfois été très touché mais je savais qu’à un moment donné, ça allait arriver. J’avais beaucoup de confiance dans ce groupe qui est devenu très fort depuis la dernière Copa América. Ce sont de très bons gars, qui vont toujours de l’avant, qui ne se plaignent jamais de rien. On a passé beaucoup de moments enfermés, mais l’objectif était clair et nous avons réussi à être champions. Plusieurs fois, j’en ai rêvé. Cette fois, c’est fait »

De n’avoir jamais remporté de titre avec l’Argentine, ça laissait une grosse ombre au tableau de Messi. Ce samedi, il l’a effacée. «J’avais besoin de me débarrasser de cette épine pour pouvoir réaliser quelque chose avec l’équipe nationale. J’étais très proche depuis de nombreuses années. Je savais qu’à un moment donné, ça allait tourner dans le bon sens, que ça allait arriver. Je pense qu’il n’y a pas de meilleur moment que celui-ci. Je sens que Dieu a gardé ce moment pour moi, contre le Brésil en finale et dans son pays. Tout le mérite revient à Lionel (Scaloni, le sélectionneur). Il a toujours voulu le meilleur pour l’équipe nationale. Il a su nous transformer en une équipe gagnante et il mérite le respect de tous», a-t-il dit visiblement soulagé.

R. Jordan

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici